Environnement

14 octobre 2019 17:12; Act: 15.10.2019 06:47 Print

La pollution influence le taux de natalité en Chine

L'exposition à de fortes concentrations de particules polluantes accroît le risque de fausses couches «silencieuses», selon des chercheurs chinois.

storybild

La pollution atmosphérique a sensiblement baissé ces dernières années à Pékin. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'exposition à des polluants atmosphériques augmente le risque de fausses couches dites «silencieuses», celles où la mort du foetus échappe à l'attention de la femme enceinte, selon une étude de chercheurs chinois publiée lundi.

De précédents rapports scientifiques avaient déjà souligné le lien entre la pollution de l'air et les complications pendant la grossesse, les cas d'enfants morts-nés et les anomalies congénitales.

D'après la nouvelle étude, l'exposition à de fortes concentrations de particules, de dioxyde de souffre, d'ozone et de monoxyde de carbone est associée à un risque accru de fausse couche «silencieuse» durant le premier trimestre de grossesse. «L'augmentation du risque n'est pas linéaire mais s'aggrave avec le niveau de concentration des polluants», souligne le rapport publié dans la revue scientifique Nature Sustainability.

Fausses couches inaperçues

Ces fausses couches sont dites «silencieuses» car elles passent dans un premier temps inaperçues, la femme ne ressentant aucun symptôme au moment de la mort du foetus. Celle-ci n'est généralement constatée que plusieurs semaines après, souvent durant une échographie.

Des chercheurs de quatre universités, épaulés par l'Académie chinoise des Sciences, ont suivi les grossesses de 250'000 femmes à Pékin entre 2009 et 2017. Parmi elles, 17'497 ont fait une fausse couche «silencieuse». Afin d'établir le niveau de pollution auquel elles étaient soumises, ils ont utilisé les données de stations d'analyse de l'air situées près des domiciles et des lieux de travail des personnes suivies.

Pas de lien de cause à effet

«La Chine est une société vieillissante et notre étude apporte une raison supplémentaire au pays pour agir afin de réduire la pollution de l'air ambiant et d'augmenter ainsi le taux de natalité», notent les auteurs de l'étude. Si celle-ci montre un lien quantitatif entre la pollution et les fausses couches, elle ne permet cependant pas d'établir un lien de cause à effet -- qui nécessiterait des expérimentations sur des embryons.

La pollution atmosphérique a sensiblement baissé ces dernières années à Pékin. Mais les niveaux restent très hétérogènes d'un jour à l'autre et suivant les quartiers de la capitale chinoise. La concentration moyenne de particules de 2,5 microns de diamètre (PM2.5) -- très dangereuses pour les poumons car très fines -- est toujours quatre fois supérieure aux normes de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Noxia le 14.10.2019 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Chez nous les pesticides

    Chez nous ce nest pas mieux avec tous ces pesticides, et ça sempire de jour en jour.

  • Optimiste le 14.10.2019 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin..!une bonne nouvelle

    Très bon pour notre planète, moins de naissance super.

  • Rosirose le 14.10.2019 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Made in china

    Bon peut-être que cela va les faire réfléchir...... c est une des choses qu ils ne recopient pas ds les autres pays pour faire chez eux..... l écologie

Les derniers commentaires

  • Jean Luc le 15.10.2019 13:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sélection naturelle

    Ça signifie que la nature est bien faite....

  • sirop-chou-rave le 15.10.2019 05:29 Report dénoncer ce commentaire

    contre la toux

    Trucs de grand-mère par "mon-naturopathe": Si votre navet est trop petit pour être creusé, on peut aussi le trancher en fines lamelles, le saupoudrer avec du sucre de canne et laisser dans l'eau froide pendant une nuit. Le meilleur sucre de canne "brut" se trouve à la Migros.

  • GuydeToulon le 15.10.2019 00:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si tu tousses...

    ... Pas crac crac pan pan cucu, pas de petits jaunes.

  • Bob Pico le 14.10.2019 23:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pollution -> mort de foetus

    Les anti IVG vont-ils grossir les rangs d'extinction rébellion?

  • Optimiste le 14.10.2019 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin..!une bonne nouvelle

    Très bon pour notre planète, moins de naissance super.

    • herf le 14.10.2019 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Optimiste

      on parle d'êtres humains la, restez respectueux.

    • Baloo Laloo le 14.10.2019 22:03 Report dénoncer ce commentaire

      Bêtise

      Et tout ces donneurs de leçons ne voient pas que dans des pays occidentaux les vieux vivent jusqu'à cent ans....

    • Yanto le 15.10.2019 01:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @herf

      Ceux qui ne naissent pas ne s'en rendent sûrement pas compte ne tousseront jamais