Italie

09 décembre 2011 22:18; Act: 10.12.2011 09:50 Print

La pollution paralyse Milan durant 2 jours

La circulation automobile a été bloquée vendredi de 10h à 18h et le sera de nouveau samedi à Milan, en raison de la forte pollution de l'air. La mairie a par ailleurs décidé de fermer les écoles.

Une faute?

Selon la mairie, 43 patrouilles de police étaient déployées dans la grande ville du nord et capitale économique du pays pour faire respecter l'interdiction de circuler pour les voitures. Une amende de 155 euros est prévue en cas d'infraction.

Outre cette interdiction de deux jours pour tous les véhicules, les voitures les plus polluantes (construites avant 2001) n'ont pas le droit de circuler jusqu'au 23 décembre.

Les écoles seront fermées, même si nombre d'entre elles devaient déjà l'être en raison d'un pont après le jour férié de l'Immaculée Conception jeudi.

Depuis plusieurs semaines, la concentration de particules fines PM 10 en suspension dans l'air a dépassé le seuil autorisé. La mairie avait déjà bloqué le trafic le dimanche 9 octobre. Le niveau de pollution a un peu diminué jeudi mais les prévisions météorologiques ne sont pas favorables pour les prochains jours.

Cette décision de bloquer totalement la circulation a été critiquée, notamment par les maires des communes environnantes qui ont refusé de s'y associer. La pollution ne «concède aucune trêve» et la «gravité de la pollution ne permettait pas d'attendre», a déclaré le maire de gauche de Milan, Giuliano Pisapia, pour justifier cette interdiction.

Face au mécontentement des commerçants, alors que nombre d'Italiens profitent du week-end de l'Immaculée Conception pour se procurer leurs cadeaux de Noël, la mairie leur a permis de rester ouverts jusqu'à minuit.

(ats)