Destitution de Trump

23 novembre 2019 19:52; Act: 23.11.2019 19:52 Print

Les thèses complotistes ont le vent en poupe

A la suite de la procédure de destitution lancée contre Trump, le président américain et les républicains offrent une visibilité inédite aux théories du complot.

storybild

Donald Trump se sert des thèses complotistes pour écarter les critiques, estime un spécialiste. (Photo: AFP/Brendan Smialowski)

Sur ce sujet
Une faute?

On les croyait invalidées depuis des mois, mais Donald Trump et les républicains ne cessent de remettre sur la table des théories complotistes dans le cadre des auditions au Congrès, leur offrant une visibilité inédite.

Un serveur contenant des e-mails d'Hillary Clinton qui aurait disparu en Ukraine, ou des Ukrainiens - plutôt que des Russes - qui auraient tenté d'influer sur la présidentielle américaine 2016: plusieurs de ces thèses reviennent régulièrement dans le cadre de ces auditions.

Jeudi, c'est Fiona Hill, ex-responsable du Conseil de sécurité nationale, qui a martelé que la thèse de l'ingérence ukrainienne dans la présidentielle américaine était «une fiction».

Mardi, Kurt Volker, ex-émissaire américain en Ukraine, avait réfuté comme «pas crédible» l'idée selon laquelle Joe Biden ou son fils, Hunter, seraient mêlés à une affaire de corruption en Ukraine.

Relayées sur Twitter

Pourtant, le républicain Devin Nunes, n°2 de la commission parlementaire qui procède aux auditions, ne cesse d'évoquer ces thèses, tout comme des personnalités conservatrices très en vue, à l'image du fils du président Donald Trump Junior ou du présentateur vedette de Fox News Sean Hannity. Des théories souvent relayées sur Twitter par le président lui-même.

Les auditions confirment, s'il était besoin, la large audience dont bénéficient désormais les idées complotistes.

Si internet a constitué un terreau fertile pour leur développement depuis 20 ans, elles restaient jusqu'à récemment confinées aux marges. Avec l'élection de Donald Trump, elles ont désormais accès aux plus hautes sphères du pouvoir, soulignent plusieurs analystes.

Richard Nixon aussi

Professeur de sciences politiques à l'université de Miami, Joseph Uscinski rappelle qu'avant Donald Trump, d'autres présidents américains ont épousé des thèses complotistes, notamment le républicain Richard Nixon, également visé par une procédure de destitution.

«Mais il n'en parlait pas très ouvertement», souligne-t-il. «Trump est à l'opposé. (...) Il s'en sert pour motiver les gens qui sont un peu aux marges du parti républicain (...) et pour écarter les critiques. Et il fait ça depuis qu'il a été élu».

Plus répandu chez les conservateurs

Les théories conspirationnistes ne sont pas nouvelles, du 11-Septembre au lieu de naissance de Barack Obama, en passant par la première mission habitée sur la Lune.

Mais selon Eric Oliver, professeur de sciences politiques à l'université de Chicago, de telles assertions se sont diffusées beaucoup plus largement chez les conservateurs américains avec la montée en puissance de la droite chrétienne depuis les années 70.

Au sein de ce mouvement, beaucoup d'électeurs pour qui l'intuition prime sur le savoir. «Ils croient souvent aussi au surnaturel et à l'Apocalypse, ce qui colle bien avec une vision conspirationniste» des choses.

Faire la sourde oreille

Difficile de savoir quelle part représente aujourd'hui cette population au sein de la droite américaine. Pour Joseph Uscinski, rien ne montre que les théories du complot soient plus populaires aujourd'hui que ces dernières décennies.

Il y a quelques jours, Eric Oliver a réalisé un sondage qui a révélé, entre autres, que 18% des personnes interrogées croyaient à la rumeur d'une implication de l'Ukraine dans le scrutin américain de 2016.

Très à la mode depuis quelques années, le fact-checking journalistique a peu d'impact sur ces Américains, selon plusieurs observateurs. «Souvent», dit Eric Oliver, «quand on soumet aux gens des faits qui perturbent leurs croyances, ils les balayent et passent à autre chose».

Aussi chez certains démocrates

Joseph Uscinski voit aussi des traces de ce mouvement dans le camp démocrate, principalement chez les sympathisants de Bernie Sanders, pour qui «les 1% les plus riches contrôlent la politique et l'économie, ce qui n'est pas vrai».

Pour Jonathan Kay, auteur du livre «Among the Truthers», «peu importe qu'on soit de droite ou de gauche».

«Quiconque est envieux du pouvoir ou sent son pouvoir fragilisé est exposé aux théories conspirationnistes», dit-il, citant en exemple la littérature conspirationniste autour du 11-Septembre, qui trouve son origine à gauche. Les thèses complotistes «offrent aux gens une passerelle entre ce qu'ils voient et ce qu'ils croient», souligne-t-il.

Démocratie en danger?

Si ces analystes estiment que la nouvelle visibilité de ces théories complotistes ne risque guère de faire passer quiconque d'un camp à l'autre, ils s'inquiètent de ses conséquences sur le débat politique américain.

«Les démocraties modernes reposent sur une forme de rationalité dans le discours», relève Eric Oliver. «Elles sont en danger quand ce discours est sapé par les démagogues et les théories complotistes».

Pour Joseph Uscinski, le risque existe de voir le président fonder certaines de ses décisions sur ces fausses théories, ou d'inciter d'autres à s'en inspirer.

Jusqu'ici, Eric Oliver voyait cette ligne complotiste avant tout comme un instrument politique pour Donald Trump. Mais son insistance à voir l'Ukraine annoncer une enquête sur les Biden «me fait penser qu'il y croit vraiment».

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • AOC le 23.11.2019 20:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Manque cruel de compétences

    Le complot pour les nuls... inspirez-vous... Donald est dans une telle tourmente que je me demande si finalement il ne regrette pas d'être là où il est. Les menteurs pathologiques de sa sorte ont leurs soutiens et ont la vie dure... la politique Nord-américaine devient un soap movie, une serie Z lamentable. Il faudrait une reforme à nos démocraties pour éviter que de tels individus ne puissent arriver là. Nous sommes en manque cruel de compétences. Cette manière de travailler la politique va nous couler, nous occidentaux...

  • L'anarchiste le 23.11.2019 20:22 Report dénoncer ce commentaire

    Si l'on vous entend

    «Quiconque est envieux du pouvoir ou sent son pouvoir fragilisé est exposé aux théories conspirationnistes» ce qui veut dire que cela concerne tout le monde, le gouvernement aussi et autant la droite que la gauche et pas seulement aux USA

  • Libre penseur le 24.11.2019 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la grande foutaise du 21eme siècle

    A notre époque, la vérité, n'est plus qu'un mot vide de sens, les médias de masse ont noyé la population dans un flot incessant d'informations, de contre informations, de mensonges et autres théories de complot. Même les chaînes d'information officiel pourtant réputées sérieuses sont confrontées de gré ou de force à la désinformation et à la censure au point de perdre toute crédibilité. Afin de parer cet abrutissement de masse, il est plus que nécessaire que chaque individu remette en question jusqu'aux fondements de ses connaissances... Il est également primordial d'apprendre à développer notre esprit critique, notre discernement et notre propre conscience grâce à la lecture, au débat ou à la création artistique. Qu'on le veuille ou non, l'humanité file droit dans le mur... La grande question est: Quelles leçons allons nous en tirer?

Les derniers commentaires

  • Un Américain le 24.11.2019 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Démo cra cra

    Les démocrates et tous les anti-Trump du monde prennent leurs rêves pour la réalité. S'il y avait la moindre preuve contre Donald, il y a longtemps qu'il aurait été destitué. Par ailleurs, petits blaireaux gauchistes, expliquez-nous comment les Russes peuvent manipuler des élections aux USA ! Vous devez penser certainement que les américains ne sont jamais allés sur la lune, que la terre est plate et vous croyez en la création qui s'est produite il y a 6000 ans, et que Bush a mandaté les attentats du 11 septembre. Pauvres cloches.

  • Brace Forimpact le 24.11.2019 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Des révélations de dimension biblique!

    Avec le rapport Horowitz qui sort le 9 décembre, les révélations vont tomber les unes après les autres. En fait, le mouvement est déjà en marche et les 2 zozos Biden vont être accablés par les preuves. C'est la première étape qui va permettre d'exposer toute la corruption interne (drain the swamp). Mais cela ne s'arrêtera pas là. Le complot des illuminés de la pyramide contre l'humanité et leur objectif de réduction de la population à 500 millions sera exposé. Ils ont inscrit dans le granit des "Georgia Guidestones" les 10 commandements du nouvel ordre mondial initié par Bush Père.

    • Un Américain le 24.11.2019 12:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Brace Forimpact

      Enfin quelqu'un qui se renseigne et est au courant de l'attitude corrompue des démocrates. J'ai lu récemment dans la presse que la majorité de la population de couleur votera pour Trump. Avec le plein emploi tous les travailleurs se sentent en sécurité et jamais un Président n'a connu la défaite, lorsque le chômage est si bas. Bravo Donald. You made America great again.

    • trotro le 24.11.2019 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Brace Forimpact

      Mais oui, c'est ça... c'est ça... Allez, c'est l'heure de ton médicament, maintenant.

    • Jean-Kevin le 24.11.2019 12:23 Report dénoncer ce commentaire

      @Brace

      Mais lol! Hunter Biden est suspecté d'avoir indûment reçu un peu moins de 3 millions sur plusieurs années. Jared Kushner et Yvanka Trump ont gagné 183 millions de dollars en 2018! En continuant leur business et jouant de leur influence alors qu'ils "travaillent" pour la maison blanche! 183 millions! Alors qu'ils sont censés travailler pour le contribuable américain! et qu'ils n'ont aucune qualification pour le poste qu'ils occupent. et aucun résultat concret à montrer. Condamnons Biden, ok. Et après on s'attaque aux Kushner de la même manière ;)

    • Dr Seuss le 24.11.2019 12:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean-Kevin

      Et tu possèdes ça de quelle information ? Ton camarade patient de Céry ? Préfargier ? Malévoz ou Marsens ?

  • Rey Alpotic le 24.11.2019 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    Vision politique

    Le plus grand point dans tout cela, c'est que plus personne ne fait de la politique et travaille en faveur du pays et surtout de sa population. C'est les banques qui sont contentes. Une nouvelle est égale à un mouvement en bourse. Merci pour le courtage. Et je voudrais faire partie des initiés qui savent en avance le mouvement achat ou vente à faire en bourse.

  • Salomon le 24.11.2019 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    Poussière

    Les thèses du complot c'est une nouveauté Democrates (nom à changer) Pour mieux cacher la poussière sous le tapis

  • Trump le 24.11.2019 10:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le simple fait

    qu'il existe des services secrets et des sociétés secrètes et des lobby etc c'est qu'il a des tonnes de complot partout tout le temps en permanence . après si t y crois pas ben c'est que toute ton éducation et ta culture générale est a refaire ...

    • Jean-Kevin le 24.11.2019 10:58 Report dénoncer ce commentaire

      @Trump

      Ben oui. La Terre est plate et le complot consiste à nous faire croire le contraire! Elle serait quasi-sphérique! Lol!