«Moscou. Kremlin. Poutine»

04 septembre 2018 09:16; Act: 04.09.2018 09:17 Print

Vladimir Poutine, nouvelle star de la téléréalité

Le président Vladimir Poutine, en recul dans les sondages, est le sujet d'une nouvelle émission de télé hebdomadaire en Russie.

storybild

Dimanche soir, les téléspectateurs de Rossia 1 ont pu découvrir le chef d'État russe - au pouvoir depuis 1999 - cueillir des champignons en Sibérie, s'entretenir avec des mineurs et parler avec des écoliers. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Une chaîne publique russe pro-Kremlin a lancé une émission hebdomadaire consacrée au président russe Vladimir Poutine. Sa popularité est en chute depuis l'annonce cet été d'un projet de réforme augmentant l'âge du départ à la retraite.

Dimanche soir, les téléspectateurs de Rossia 1 ont pu découvrir le chef d'État russe - au pouvoir depuis 1999 - cueillir des champignons en Sibérie, s'entretenir avec des mineurs et parler avec des écoliers.

Si Vladimir Poutine est déjà omniprésent sur les chaînes officielles, l'émission «Moscou. Kremlin. Poutine» propose un format nouveau pour mettre en scène le président. «Il s'agit d'un projet de (l'entreprise d'audiovisuel public) VGTRK, pas du Kremlin», a réagi le porte-parole du Kremlin, au sujet de l'émission.

Plusieurs manifestations

«Ce qui est important pour nous, c'est que les informations sur le président et son agenda soient montrés correctement et sans déformation», a-t-il ajouté. Il a précisé que Vladimir Poutine ne participerait pas personnellement à ce programme.

La majeure partie du programme était consacrée à soutenir la position du président sur la réforme des retraites, annoncée en juin. Le projet a poussé des dizaines de milliers de personnes à manifester.

La semaine dernière, Vladimir Poutine a proposé d'augmenter l'âge de départ à la retraite pour les femmes de 55 actuellement à 60 ans (contre 63 dans le texte initial). Le relèvement de l'âge de départ à la retraite pour les hommes reste à 65 ans, contre 60 ans aujourd'hui.

Dimanche, malgré les concessions du Kremlin, des milliers de Russes sont à nouveau descendus dans la rue contre le projet de réforme. Le président russe, qui s'était prononcé auparavant contre une hausse de l'âge du départ à la retraite, a vu en juin sa cote de popularité tomber à 64%, contre 80% en mai, selon l'institut de sondages VTsIOM.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alain Buchs le 04.09.2018 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mdr

    En recule dans les sondages mdr propagande toujours

  • Eric le 04.09.2018 09:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On repart d'une feuille blanche

    Que se soit en Suisse ou ailleurs, l'age de la retraite augmente et je pense que d'ici que j'y arrive elle sera au minimum à 70, voir 75 ans, donc quel avantage on a de faire durer ce système si il est pas viable? Faire 3 voir 4 pillers ca va etre le minimum pour s en sortir..ABE

  • Objectif le 04.09.2018 10:09 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème des retraites...

    ...n'est pas seulement le fait de la Russie. C'est un défi que tous les pays devront affronter tôt ou tard.... Et l'augmentation de la base démographique pyramidale n'est PAS la solution. Pas étonnant que la popularité de quel dirigeant que ce soit chuterait en de pareils cas.

Les derniers commentaires

  • Vincent le 05.09.2018 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    Et sa fortune?

    Pourquoi ai-je l'impression qu'il ne sera pas question de ses milliards cachés?

  • Frédouille le 05.09.2018 08:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les russes encore plus inégaux

    "retraite pour les femmes de 55 actuellement,,, retraite pour les hommes reste à 60 ans aujourd'hui"... Mesdames qui crient à l'inégalité en Suisse, il n'est jamais trop tard pour demander l'asile en Russie!

  • Jean-Marc Cousin, Yverdon. le 05.09.2018 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non, la star d'un ex du KGB reconverti

    A la globalisation et à l'oligarchie déspotique ainsi qu'à deux doigts du populisme.

  • Trump le 04.09.2018 21:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est pareil

    Chez nous : le conseil federal fait de la pub contre la souveraineté alimentaire sur la RTS. parce que ils flippent Bruxelles va encore leur taper sur les doigts si le peuple suisse votent mal selon leur plan de soumission de la Suisse.

  • Romano le 04.09.2018 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Question lancinante

    Quand est-ce qu'il va se déguiser en Pape?