Environnement

22 avril 2019 09:12; Act: 22.04.2019 22:30 Print

Le Costa Rica veut bannir toute énergie fossile

Le président de gauche Carlos Alvarado a mis en place un plan national qui ambitionne de décarboniser toute l'industrie d'ici à 2050.

storybild

La nature du Costa Rica est riche. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Eric Orlich et son épouse Gioconda possèdent deux voitures électriques qu'ils rechargent chez eux grâce à des panneaux solaires. Cette situation pourrait devenir la norme au Costa Rica, où le gouvernement vient de lancer un vaste programme pour bannir les énergies fossiles d'ici à 2050.

«C'est tout à fait faisable et nécessaire», estime Eric Orlich, qui habite avec son épouse et ses deux enfants dans une zone montagneuse à l'est de San José. Chef d'entreprise dans le domaine des panneaux solaires, il est également président de l'association pour la mobilité électrique, qui promeut l'utilisation de modes de transports alternatifs.

Lancé en février par le gouvernement de ce pays de 5 millions d'habitants, le «plan national de décarbonisation» veut se débarrasser des énergies émettrices de gaz à effet de serre tels que le charbon, le pétrole ou le gaz naturel.

Premier objectif: que 70% des transports publics passent à l'électrique à l'horizon 2035 et 100% en 2050. «Est-ce réaliste? Bien sûr, et probablement que nous y parviendrons avant», s'enthousiasme Eric Orlich.

Effet boule de neige

Le pari est tout à fait réalisable pour la diplomate costaricienne Cristiana Figueres, qui a participé aux négociations de l'accord de Paris sur le climat. «Le gouvernement a prudemment fixé la date butoir à 2050 parce que c'est ce qu'exige l'accord de Paris», explique-t-elle. «Mais j'ai confiance que nous allons y parvenir avant.»

«Une fois que nous aurons réussi le processus d'électrification de la mobilité et relancé une agriculture et un élevage plus efficaces, cela fera boule de neige» et permettra d'accélérer la décarbonisation, prédit-elle.

Outre les transports publics, le plan national voulu par le président de gauche Carlos Alvarado ambitionne de toucher tous les aspects de l'économie: industrie, agriculture, élevage. Il prévoit également un programme de reforestation, l'amélioration de la gestion des déchets et l'assainissement dans toutes les zones urbaines.

Une réforme fiscale «verte» est également au programme pour remplacer les rentrées fiscales liées à la vente de combustibles et d'automobiles.

Villes plus agréables

«C'est un changement dans notre dynamique sociale et notre économie. D'ici à 2050, notre paysage urbain et rural va être très différent, avec des villes plus agréables [...] où la voiture ne sera plus reine», a expliqué à l'AFP la première dame du Costa Rica, Claudia Dobles, également architecte, qui coordonne le dossier rénovation urbaine du programme, dont le volet transports.

Ce dernier prévoit deux chantiers clés: la construction d'un train électrique qui traversera l'aire métropolitaine de San José, zone la plus peuplée du pays, et la modernisation du réseau de bus, qui sera connecté avec le train. L'idée est de mettre fin à l'omniprésence de la voiture en particulier dans la capitale, où les rues sont polluées et très fréquemment embouteillées.

Mais le programme n'est pas sans susciter des critiques, d'autant que le gouvernement n'a pour l'heure présenté aucun budget. Juan Carlos Hidalgo, analyste au très libéral institut Caton à Washington, s'étonne que les objectifs aient été fixés sans «prendre en compte les coûts».

Marche ou vélo oubliés

De son côté, David Gomez, qui milite pour une utilisation plus large de la bicyclette en ville, regrette que le plan national ne soit pas plus ambitieux en matière de développement des déplacements doux, comme la marche ou le vélo, ce qui permettrait de diminuer réellement les embouteillages.

«On a besoin d'incitations pour que les gens soient motivés pour délaisser leur voiture au profit du vélo. Ce serait une mesure bien plus efficace pour décarboniser l'économie, que le simple remplacement de voitures à essence par des voitures électriques», juge-t-il.

«Ce n'est pas parce que nous aurons des technologies et des systèmes plus intelligents que cela fera disparaître les problèmes de mobilité», admet Claudia Dobles, qui souhaite avant tout que les transports en commun deviennent un réflexe chez les particuliers pour se déplacer.

Cristiana Figeres rappelle que, face à l'urgence climatique, tous les pays vont devoir s'engager dans la décarbonisation de leur économie. Mais pour elle, le Costa Rica a un avantage de taille: entre éolien, hydroélectricité, solaire et géothermie, le petit pays n'est qu'à un petit 1,5% de l'autosuffisance totale en électricité renouvelable.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Calinours le 22.04.2019 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo !

    Plus d'armée, et bientôt plus d'énergies fossiles. Ce pays est étonnant ! Moi, j'admire et j'envie...

  • François Roys le 22.04.2019 10:03 Report dénoncer ce commentaire

    Cinquantenaire et pas de gauche

    N'en déplaise a certains, nous aussi on devra y venir un jour, et le plus vite sera le le meilleur.... Notre planète est entrain de crevé, et nous sommes une des principales causes. Que ce soit le plastique ou les énergies fossiles, il faut agir maintenant

  • Ilse le 22.04.2019 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Assez, c'est assez

    Énergie fossile=énorme pollution. Excellente initiative que tous devraient suivre et vite. Notre belle Terre n'en peut plus d'être ainsi exploitée et maltraitée.

Les derniers commentaires

  • on verra... le 22.04.2019 15:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pfff

    Si c'est pour tendre la main vers NOTRE porte-monnaie et vivre de l'aide internationale comme beaucoup d'autres pays...

    • Zorgl le 22.04.2019 15:34 Report dénoncer ce commentaire

      Déjà fait

      Ce qu' ils font depuis longtemps, une sorte de tradition.

    • Carlos le 22.04.2019 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @on verra...

      Un peu comme vous les petits suisses...Toutes les fortunes du globe viennent en Suisse pour vous entretenir en plaçant leur fortune. Et pour pas fâcher, je veux même pas parler de tous les dictateurs, escrocs- fraudeurs, mafia...qui ont aussi leur faiblesse pour ce pays!

    • Joe le 22.04.2019 17:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @on verra...

      Non le Costa Rica est relativement riche et avancé, c'est plutôt lui qui prête autour de lui.

    • Theskytrotter le 22.04.2019 21:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Carlos

      Il est vrai que les autres pays du monde sont un exemple d'honnêteté...et je vous rassure ils enrichissent les banques et leurs actionnaires plus que la population sauf pour ces fortunés qui habitent ici qui elles paient des impôts...mais ils ne serait pas là si ils n'avaient pas un avantage en résumé ils ne viennent pas pour nous entretenir mais plutôt pour moins payer !!!

    • pily le 23.04.2019 01:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Carlos

      La critique est facile quand on ne connais rien à un autre pays que le sien, avez vous des preuves de ce que vous avancé ? la diffamation est punissable par la lois

  • Larotule le 22.04.2019 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais non

    Les gens avec peu de moyens auront de la peine à passer d'une vieille voiture achetée bon marché à une toute nouvelle électrique à plusieurs dizaines de milliers de francs... surtout dans les zones rurales...

  • Lucie O. le 22.04.2019 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ecolos bobo

    Ils feraient mieux de dépasser le stade de pays sous développé et d'assurer le minimum à leurs citoyens plutôt que de vouloir se la jouer ecolos bobos... Ces socialistes, tous les mêmes, en Suisse et ailleurs...

    • Alan le 22.04.2019 14:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lucie O.

      Juste par curiosité tu as déjà mis les pieds au Costa Rica?

    • Franzy le 22.04.2019 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lucie O.

      au lieu de raconter des "conneries". Va faire un tour dans ce pays, un des plus beau au monde, nature préservé 1/3 du pays en réserve et parc nationaux , gens accueillant, criminalité en dessous de la moyenne, niveau de vie agréable. Pour le «Happy Planet Index», le Costa Rica est le pays le plus écolo de la planète. Non l'argent ne fait pas forcément le bonheur. figurant dans le top 10 de ce classement mondial du «bonheur durable», loin devant la Suisse qui ne se hisse qu'au 24e rang. l'empreinte écologique, l'espérance de vie, le degré d'inégalité des revenus y sont excellents. 99% de l'électricité utilisée provient de sources renouvelables, il affiche une espérance de vie plus élevée qu'aux Etats-Unis et un taux de satisfaction de la population qui se situe dans la moyenne supérieure des pays les plus riches. le Cosa Rica a réaffecté son budget de défense au financement de l'éducation, de la santé et des retraites. Résultat: l'espérance de vie a décollé (79,1 ans en 2016), le taux de mortalité a chuté et l'éducation a fait un bond en avant. Aujourd'hui, le taux d'alphabétisation du pays est proche de 100%. Par ailleurs, relève le rapport, la culture de ce pays favorise des liens sociaux solides (familles, amis, voisins), ce qui représente un facteur de bien-être important pour les Costaricains.  Lucie, avec un peu d'ouverture d'esprit et d'intelligence tu te rendras compte que certain pays ont une grande avance sur notre société et qu'elles sont bien mieux préparées aux défis qui nous attendent

    • Marc Le. le 22.04.2019 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lucie O.

      En bref dans ce pays bobo socialiste on y Vit mieux et plus longtemps que tes pays de droitiste ou on favorise les revenus des riches

    • Ilse le 22.04.2019 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Franzy

      Tout à fait exact !

    • Zorgl le 22.04.2019 15:47 Report dénoncer ce commentaire

      Ah les rouges et leurs bobards

      21% de gens vivant sous le seuil de pauvreté dans votre paradis socialiste...

    • Franzel le 22.04.2019 16:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Franzy

      Tout-à-fait juste sans oublier suffisamment de pluie (côté Caraïbes) et beaucoup de soleil de l'autre côté....donc facile à réaliser comme ils ont tout à disposition. A part ça merveilleux pays.

    • Phil le 22.04.2019 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lucie O.

      Ne pas parler sans connaître un minimum. Pour avoir visité 4 fois le Costa Rica, ce petit pays a une avance incroyable dans plaisirs domaines. Et pas seulement énergétique! Allez voir la manière dont ils aménagent leurs plages, conservent leur biodiversité, créent des quartiers où les Métis, les descendants d'esclaves ou des conquistadors vivent en parfaite harmonie. Plus d'armée et des systèmes éducatifs et médicaux qui fonctionnent très bien. Pas pour rien que le CR est surnommé la suisse d'Amérique centrale. Chapeau bas.

    • pily le 23.04.2019 01:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lucie O.

      Sous développé ? parlé pour vous si vous ne conaissez pas ce pays

  • Mariliane le 22.04.2019 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Etat sensé

    Voilà un pays intelligent ! Je cite ici quelques lignes découvertes il y a 4 jours sur Wikipedia "Depuis le 1er décembre 1948, le Costa Rica est un pays neutre et est devenu la première nation du monde à avoir constitutionnellement supprimé son armée. Dès lors, le pays se distingue en Amérique centrale par son modèle de développement donnant la priorité à l'éducation, à la santé et à la protection de l'environnement. Il est depuis 2009 classé à la première place mondiale du Happy Planet Index et était en 2012 à la cinquième place de l'indice de performance environnementalegrâce à sa politique active de développement des énergies renouvelables (essentiellement hydraulique, mais aussi éolienne et géothermique, qui produisent depuis 2015 la quasi-totalité de son électricité) et de protection de ses ressources naturelles (reforestations, moratoire interdisant l'exploitation pétrolière pendant trois ans en 2011)." Je souhaite à ce pays qu'aucun "grands états ayant la pompe a fric au lieu du coeur" ne s'intéresse soudain à lui.

    • Philippe Dupeux le 22.04.2019 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mariliane

      Et bien va y vivre dans ce magnifique pays ! Pour y avoir vécu de manière forcée pendant 2 ans, je peux te dire qu'ils sont très forts en marketing. Je suis bien content d'être de retour dans un pays sérieux, propre, peu corrompu, avec des institutions qui marchent, de bons hôpitaux, etc.

  • vida le 22.04.2019 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pura

    meilleur pays du monde! Tellement plus en avance sur nous pour beaucoup de choses.