Test de missile

06 décembre 2008 06:20; Act: 06.12.2008 06:26 Print

Le Pentagone teste un missile anti-missile

Le département américain de la Défense a testé vendredi un missile destiné à contrer une attaque simulée de missiles balistiques de longue portée, comme ceux utilisés par la Corée du Nord, a précisé le Pentagone.

Une faute?

L'agence de défense a réalisé l'interception à partir de la base de Vandenberg Air Force en Californie, pour arrêter un missile simulant la trajectoire qui pourrait être celle d'un missile nord-coréen. Le missile visé a été envoyé depuis l'Alaska, d'après Cheryl Irwin, porte-parole du Pentagone.

Cet essai s'inscrit dans le cadre du programme de bouclier de l'espace qui comprendrait des missiles Patriot de défense aérienne, des missiles partant des vaisseaux de la Navy et des lasers montés sur avions capables de détruire les missiles menaçants venus de pays hostiles.

L'essai de vendredi a coûté entre 120 et 150 millions de dollars (94 à 118 millions d'euros).

«C'est le test le plus large et le plus complexe que nous ayons jamais fait» a assuré le général adjoint Patrick O'Reilly, responsable de l'agence de défense pour les missiles.

(ap)