Crise politique

13 août 2019 17:38; Act: 13.08.2019 21:02 Print

Le Sénat italien repousse toute décision au 20 août

Réuni en urgence après le coup de force de Matteo Salvini, le Sénat a refusé d'organiser un vote de censure mardi soir.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Sénat italien a repoussé au 20 août une solution à la crise politique déclenchée par le chef de la Ligue (extrême droite) Matteo Salvini. Il lui a même infligé un camouflet en rejetant mardi tout projet de motion de censure contre le gouvernement de Giuseppe Conte.

Le ministre de l'Intérieur a fait exploser la majorité formée avec le Mouvement 5 Etoiles le 8 août. Il avait ensuite réclamé le vote dès cette semaine d'une résolution de défiance contre l'exécutif, en place depuis seulement 14 mois.

Convoqués en urgence en plein été, une majorité des sénateurs se sont prononcés contre la motion de M. Salvini qui, pour l'occasion, avait renoué avec ses vieux alliés de la droite traditionnelle, Forza Italia (FI, droite) et Frères d'Italie (FdI, post-fasciste). En parallèle, ils ont demandé, dans une autre motion, à M. Conte de venir s'exprimer au parlement le 20 août, pour tenter de dénouer la crise.

Les spécialistes ont immédiatement interprété le scrutin au Sénat, qui a vu le M5S voter aux côtés du Parti démocrate (PD, centre-gauche), comme ouvrant la voie à une majorité alternative à celle qui a gouverné le pays jusqu'à présent.

Retour au premier plan pour Renzi

L'ancien premier ministre déchu Matteo Renzi (2014-2016), toujours poids-lourd du PD, a fait un retour au premier plan. Il a proposé au M5S, d'unir leurs forces derrière un «gouvernement institutionnel» et «no tax» (anti-impôts), qui taillerait drastiquement dans le nombre de parlementaires (345 de moins sur un total de 950) et adopterait le budget 2020.

Des élections anticipées dès l'automne comme l'exige M. Salvini depuis sa rupture avec le M5S «seraient une catastrophe» car elles rendraient impossible l'adoption de mesures budgétaires pour éviter la hausse de la TVA, a argué M. Renzi lors d'une conférence de presse au Sénat, juste avant le vote. Selon lui, dans ce cas, la TVA très pénalisante pour les consommateurs, pourrait «monter à 25%» et «il est certain que l'Italie tombera en récession».

«Nous avons la possibilité de tourner la page», a commenté M. Renzi, en tendant la main aux Cinq Etoiles. Il a néanmoins reconnu que «cela lui en coûte sur le plan humain», car il a subi son lot «d'insultes, accusations» de leur part.

«Capitaine Fracasse»

Le «capitaine Fracasse Salvini a raté son rendez-vous et créé une crise inattendue même pour les siens», a attaqué M. Renzi. Il a affirmé que sa «réputation d'homme invincible s'effondre de façon spectaculaire dans les sondages».

Dès l'ouverture de la séance au Sénat, M. Salvini a tenté le tout pour le tout, alors qu'il était désormais clair que même en s'unissant à FI et FDI, il n'avait pas de majorité. Dans un revirement inattendu, il a proposé à ses anciens «amis» du M5S de voter ensemble la réduction du nombre de parlementaires avant de retourner immédiatement aux urnes.

«J'ai entendu l'appel de Luigi Di Maio (chef du M5S) pour supprimer 345 postes. Affaire conclue, nous sommes d'accord. Votons la semaine prochaine à la Chambre des députés», a lancé M. Salvini, en proposant d'aller «juste après, aux élections».

Jeu très ouvert

Jeudi, le ministre de l'Intérieur avait pourtant brutalement rompu son mariage avec le M5S, l'accusant de faire obstruction à tous ses projets, sur les baisses d'impôts ou les grands chantiers d'infrastructures. La balle est désormais dans le camp de M. Di Maio, qui a entretenu le flou sur ses intentions.

«Supprimer 345 parlementaires, faisons-le tout de suite. Il suffit de quelques heures, pas besoin de convoquer le parlement», a-t-il écrit sur Facebook. Mais le chef du M5S a lancé au passage une pique à M. Salvini: «pour moi l'amitié est une chose sérieuse (...). Et surtout les vrais amis sont loyaux».

D'ici au 20 août, le jeu reste donc très ouvert. L'ébauche mardi d'une alliance PD-M5S pourrait déboucher sur un nouveau gouvernement, soit de courte durée et de techniciens pour adopter le budget et préparer de nouvelles élections, soit sur un exécutif remanié, formé de ministres M5S, appuyé par le PD et d'autres formations. En l'absence d'une majorité solide, des élections redeviendraient inéluctables.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Lucio Battisti le 13.08.2019 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Forzaaaa Salvini

    Salvini a raison ! J'espère vraiment qu'il gagne les prochaines élections

  • réalité le 13.08.2019 20:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'Italie a l'Italie,

    et c'est reparti !!! combien d'entre vous ont suivi le débat au sénat et comprends la politique italienne?? que les gauchistes parlent pour rien dire comme le PD italien ou les 5* . ces partis ne veulent pas aller aux élections car ils se feront éclater et ils le savent. donc ils veulent bloquer les élections et ainsi faire peur au peuple, mais le peuple ne veut plus de ces abuseurs de fauteuils de sénateurs et se prosterne devant Bruxelles. l'italien intelligent et qui regarde pour l'Italie votera pour Salvini, les autres feront comme les pros européen suisses, ils voteront la gauche.

  • Phil Barney le 13.08.2019 22:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Forza Salvini !

    Salvini a raison de refuser tous ces migrants ,l'Italie a donné,déjà beaucoup trop.Malte aussi ,une île pauvre.Mais les autres grandes gueules,exemple Macron et la France,eh bien qu'il prennent les environ 350 migrants qui sont arrivés au sud de l 'Italie.Facile de critiquer les autres !J'espère que Salvini ira loin et essaiera de remettre l'Italie sur de bonnes bases!

Les derniers commentaires

  • Phil Barney le 13.08.2019 22:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Forza Salvini !

    Salvini a raison de refuser tous ces migrants ,l'Italie a donné,déjà beaucoup trop.Malte aussi ,une île pauvre.Mais les autres grandes gueules,exemple Macron et la France,eh bien qu'il prennent les environ 350 migrants qui sont arrivés au sud de l 'Italie.Facile de critiquer les autres !J'espère que Salvini ira loin et essaiera de remettre l'Italie sur de bonnes bases!

    • Goumy le 13.08.2019 23:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Phil Barney

      Faudrait savoir, ici on peux lire que la France est pleine d etrangers et le coup d àpres il n'y en a pas.

    • Joseph le 14.08.2019 09:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Goumy

      Réponse hors sujet ... fallait pas être un pays colonisateur pour en avoir moins , le commentaire parlait des réfugiés qui arrivent en bateau maintenant

  • réalité le 13.08.2019 20:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'Italie a l'Italie,

    et c'est reparti !!! combien d'entre vous ont suivi le débat au sénat et comprends la politique italienne?? que les gauchistes parlent pour rien dire comme le PD italien ou les 5* . ces partis ne veulent pas aller aux élections car ils se feront éclater et ils le savent. donc ils veulent bloquer les élections et ainsi faire peur au peuple, mais le peuple ne veut plus de ces abuseurs de fauteuils de sénateurs et se prosterne devant Bruxelles. l'italien intelligent et qui regarde pour l'Italie votera pour Salvini, les autres feront comme les pros européen suisses, ils voteront la gauche.

  • Le valesco le 13.08.2019 20:02 Report dénoncer ce commentaire

    mauvais président

    L'Italie doit faire des accords avec les autres pays c'est ce qui lui fera gagner sa prospérité peu importe le président moi personnellement je regrette Silvio Berlusconi lui il faisait des accords avec les autres pays

    • réalité le 13.08.2019 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le valesco

      l'inculture ,le président c'est Matarella . je me pose toujours la question pourquoi les gens commentent sans rien connaître

    • Claudio le 13.08.2019 21:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @réalité

      Ben oui, il préfère Berlusconi à Martarella. On parle de président pas de premier ministre dans ce post, même si l'actuel vous impressionne tellement par ces effets de manches, que vous le voyez à tout les postes.

    • réalité le 13.08.2019 21:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Claudio

      mais Che kzo tu racontes ,tu es a côté du commentaire toi

    • Pas oublier .. le 14.08.2019 07:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le valesco

      et la politique se faisait avec Rubis au lit

    • Ma realité le 14.08.2019 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @réalité

      Mattarella aura le dernier mot , il n'a pas l'ingerance de Macron

    • réalité le 14.08.2019 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ma realité

      non c'est Merkel qui aura le dernier mot , n'oublions pas que l'Europe est manipulée car sinon non cela ferait un moment qu'elle aurait explosé.

  • Suisse italien le 13.08.2019 20:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps de changer.

    Un dicton prétend que "chaque peuple a le gouvernement qu'il mérite". C'est peut-être un peu sévère et exagéré, mais il y a une part de vérité dans cette affirmation. L'Italie est un pays complexe depuis sa création, c'est un amalgame de peuples pratiquement aussi divers et différents entre eux que ne le sont les Suisses. La grande différence réside dans la structure adoptée : le fédéralisme conviendrait bien mieux à l'Italie qu'un système relativement centralisateur (moins qu'en France, il est vrai). Pour ce qui est du système politique italien, le paradoxe réside dans un excès de démocratie. En effet, il existe dans la Péninsule une galaxie de formations politiques, censées refléter et représenter toutes les sensibilités. Il suffit de regarder un TG sur l'une des chaînes Rai pour s'en rendre compte : lors de chaque événement politique ou social, les journalistes tendent le micro à presque tous les représentants politiques...et je m'attends toujours à voir intervenir au micro le chien de la voisine de Salvini, Renzi, Di Maio ou autres. Pour finir, les Italiens sont des démocrates convaincus...mais politiquement immatures. Voulez-vous un exemple parmi des centaines ? La ministre de la Défense est une membre du M5S. Un parti pacifiste et anti-militariste, qui ne rêve que de coupes sombres dans le budget de la Défense. Elle-même a réussi à se mettre à dos les Forces Armées, dont trois généraux parmi les plus élevés en grade ont refusé de participer au défilé militaire du 2 Juin, Fête nationale. S'il existe un pays masochiste et auto-lésioniste dans le monde occidental, vous savez où il se trouve. Et Salvini, qui n'est clairement pas un génie politique, s'est improvisé joueur de poker pour devenir une sorte de nouveau Duce. Je ne l'approuve pas forcément, mais je crois qu' il serait temps qu'un personnage charismatique prenne enfin le pouvoir et les rênes de ce pays ingouvernable et chaotique. Même si ce scénario comporte des ombres et des risques. Aux grands maux les grands remèdes.

    • réalité le 13.08.2019 20:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Suisse italien

      beaucoup de texte pour ne rien dire et surtout des bêtises

    • Claudio le 13.08.2019 21:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @réalité

      Y a t-il une chose que vous n'avez pas comprise dans ce post ? Precisez, on peut vous aider peut-être.

    • Joseph le 13.08.2019 21:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @réalité

      Dans ce registre réalité est le top ... un texte sensé plutôt oui ...

    • Realite le 13.08.2019 21:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Joseph

      Merci ;-)

    • Joseph le 13.08.2019 22:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Realite

      C'était du second degré désolé vos commentaires me font tomber les chaussettes ....

    • réalité le 14.08.2019 07:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Joseph

      et vous feriez mieux d'être cohérant dans vos propos, vos critiquer sans arrêt la presse et vous n'arrêtez pas de poster , vous êtes vraiment le sommet du grand n'importe quoi, le vrai suisse frustré, bref je vous plaint ......

    • Italo Suisse le 14.08.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Suisse italien

      les élus italiens ne travaillent pas pour le pays mais en premier pour leur ego et siège et en suite pour le parti ..mais PAS pour le pays .. compris ça tout compris de la politique italienne . c'est la mentalité du pays .. dans ma famille personne donne son avis sur un noeud gordien a résoudre, tous apathiques , mais si vous donnez votre suggestion , alors là toute le monde a ce moment blatère et vous contrarie .. c'est une éternelle partie de poker menteur

    • Joseph le 14.08.2019 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @réalité

      Tout sauf ça, je constate juste que les médias racontent n'importe quoi et c'est sûrement un hasard toujours avec un parti pris qui se situe à gauche de l'échiquier politique ... voilà Pour info ... suis italien

  • Kirijtm le 13.08.2019 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Salvini, un qui en a....!

    Un homme qui a une paire et qui défend son pays de la déferlante migratoire masquée par la sur médiatisation de Greta & co.

    • Fact checking le 13.08.2019 21:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Kirijtm

      En comparaison, la moyenne des apparitions de M. Salvini est clairement supérieure à celle de Greta Thunberg, notamment en Italie. S'il y a manipulation des médias, M. Salvini n'en n'est certainement pas la victime. Par ailleurs, le nombre de demandeurs d'asile est en baisse constante depuis plusieurs années. Si la migration pose des questions, il serait intéressant de comparer ses effets négatifs sur l'Italie en comparaison avec d'autres défis : mafia, marché noir, surtourisme, mauvaise répartition des profits. Votre avis ?

    • Grunt le 13.08.2019 21:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Kirijtm

      une paire de neuronnes ?...

    • Narcy sic le 14.08.2019 01:36 Report dénoncer ce commentaire

      @Kiritjim

      Et toi, t'en a qu'une impaire dans ton froc, je suppose. Je suis triste pour toi.

    • my answer : clear concise courteous le 14.08.2019 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fact checking

      mon avis ? boucle là..