Colombie

23 avril 2019 02:22; Act: 23.04.2019 04:27 Print

Le bilan du glissement de terrain revu à la hausse

Le glissement de terrain survenu ce week-end en Colombie a fait au moins 28 morts, selon un nouveau bilan.

Une faute?

Vingt-huit corps ont été retrouvés à la suite du glissement de terrain survenu dimanche dans une zone rurale du sud-ouest de la Colombie frappée par des pluies diluviennes, selon un nouveau bilan annoncé lundi par les autorités.

A la nuit tombée, les secouristes ont suspendu leurs travaux après avoir trouvé onze nouveaux corps, lors du deuxième jour de fouilles dans une zone rurale de la localité de Rosas, dans le département de Cauca, a tweeté l'organisme national de gestion des catastrophes, l'UNGRD. Les opérations reprendront mardi.

Ces découvertes portent le bilan de la catastrophe à 28 morts, a ajouté l'organisme. Les secours ont engagé une course contre la montre pour tenter de retrouver des habitants toujours portés disparus, alors que de fortes pluies continuent de s'abattre sur la région.

Les chances de survie restent toutefois faibles, ont précisé les secours. «Le sol argileux se compacte et ne laisse aucune possibilité de respirer» pour une personne ensevelie sous la terre, a expliqué le capitaine de pompiers, Juan Carlos Gañan.

Le glissement de terrain, survenu dimanche avant l'aube et provoqué par de fortes pluies, a enseveli huit maisons dans le village de Rosas. Le président colombien Ivan Duque s'est rendu dimanche sur les lieux pour exprimer sa solidarité avec les familles des victimes. Entre le 1er et le 21 avril, 27 personnes sont mortes en Colombie en raison de glissements de terrain ou d'impacts de foudre, selon l'UNGRD.

(nxp/afp)