Départ de Juncker

23 octobre 2019 13:22; Act: 23.10.2019 13:35 Print

Le cadeau ironique d'une députée à Juncker

Manon Aubry, de la France Insoumise, a offert un «cadeau» de départ à Jean-Claude Juncker, président sortant de la Commission européenne.

Sur ce sujet
Une faute?

Des regrets, des succès et une requête, «prendre soin de l'Europe»: Jean-Claude Juncker a dressé, mardi, devant les eurodéputés, le bilan de ses cinq ans à la tête de la Commission, des adieux teintés d'émotion pour ce vétéran de la vie politique européenne.

Manon Aubry, de la France Insoumise, a critiqué le mandat de Jean-Claude Juncker, en rappelant le scandale LuxLeaks qui avait éclaté en 2014. Pour appuyer ses propos, l'eurodéputée a souhaité offrir un cadeau assez significatif au président sortant. En pleine séance, la députée a dévoilé une boîte en carton contenant des faux billets de 500 euros «et nous avons un petit cadeau. Pour retourner dans votre paradis fiscal, vos amies les multinationales que vous avez aidées pendant le "LuxLeaks" vous souhaitent une joyeuse retraite avec ce cadeau».


Pour rappel, l'affaire LuxLeaks a mis au jour les accords passés au Luxembourg par les entreprises avec l'administration du pays pour payer moins d'impôts. Le Luxembourgeois avait d’abord nié avant d’admettre des «erreurs», relate Le Huffington Post.

Lors de son bilan, Jean-Claude Juncker ne s'est pas exprimé sur l'affaire. Face à cette petite pique, le Luxembourgeois est resté impassible. Son départ était prévu le 31 octobre, mais l'Allemande Ursula von der Leyen, qui doit succéder au Luxembourgeois, a vu sa prise de fonction différée d'au moins un mois, en raison des difficultés à former son équipe.

(afp)