Scandale des prothèses PIP

04 avril 2019 15:10; Act: 04.04.2019 15:59 Print

Le fondateur «n'aura pas fait un seul jour de prison»

Jean-Claude Mas est décédé. Il était le fondateur de la société des prothèses mammaires PIP qui avait été au coeur d'un énorme scandale sanitaire.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Jean-Claude Mas, le fondateur de la société de prothèses mammaires PIP, est mort jeudi à 79 ans, a-t-on appris auprès de son avocat.

«J'ai eu sa compagne en larmes ce matin, elle m'a annoncé qu'il était décédé dans la clinique où il avait été admis pour une opération», a précisé à l'AFP Me Yves Haddad, selon qui Jean-Claude Mas souffrait notamment de problèmes cardiaques et de diabète.

En mai 2016, Jean-Claude Mas avait été condamné par la cour d'appel d'Aix-en-Provence (sud) à quatre ans de prison ferme et 75'000 euros d'amende, pour fraude aggravée et escroquerie à l'égard de la société allemande de certification TÜV, qu'il avait bernée sur la composition de son gel pour prothèses.

Le parcours judiciaire de Jean-Claude Mas, ancien épicier devenu l'un des plus importants fabricants d'implants mammaires au monde en foulant aux pieds toute espèce de règlementation sanitaire, n'était cependant pas terminé. Il était toujours inculpé dans deux autres procédures, l'une pour homicide et blessures involontaires, l'autre concernant les aspects financiers de l'affaire, mais son décès va entraîner l'extinction des poursuites à son encontre.

Il avait effectué 8 mois de détention provisoire en 2012, mais n'a jamais été incarcéré après sa condamnation en appel en 2016.

Au total, près d'un million de prothèses mammaires ont été écoulées entre 2001 et 2010 par PIP, au mépris de toute norme sanitaire. Le nombre de femmes victimes dans le monde est évalué à 400.000. Au lieu d'un gel autorisé, PIP se servait pour partie d'un silicone industriel normalement utilisé dans la composition d'équipements électroniques.

«Jean-Claude Mas est décédé. Il n'aura pas fait un seul jour de prison suite à sa condamnation pour tromperie aggravée dans l'affaire PIP. Il laisse derrière lui plusieurs milliers de victimes», a réagi sur Twitter Laurent Gaudon, avocat de quelque 7.000 plaignantes dans ce dossier.

Son décès survient le jour où la France a décidé d'interdire «par mesure de précaution» plusieurs modèles d'implants mammaires soupçonnés de favoriser une forme rare de cancer.

Parmi les prothèses interdites figurent plusieurs modèles du fabricant américain Allergan de type Biocell. Cette texture est la principale mise en cause dans la survenue de lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC).

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pamela A. le 04.04.2019 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une honte

    Un seul et unique mot : scandaleux

  • GEmerenseigne le 04.04.2019 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel avenir pour les victimes ?

    Et donc, parce qu'il est parti, toutes les plaignantes "nonka" se débrouiller pour les suites utiles ?! Au Journal de 20h, une femme a déclaré qu'il n'y avait aucun soucis à se faire. Déni, lobby pharma, consortium de médecins, cliniques qui réparent les dégâts, à qui profite le crime ?!

  • Stef le 04.04.2019 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre

    Pas de prison.... quelqu'un le prothèse ? Ok je sors

Les derniers commentaires

  • Stef le 04.04.2019 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre

    Pas de prison.... quelqu'un le prothèse ? Ok je sors

  • GEmerenseigne le 04.04.2019 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel avenir pour les victimes ?

    Et donc, parce qu'il est parti, toutes les plaignantes "nonka" se débrouiller pour les suites utiles ?! Au Journal de 20h, une femme a déclaré qu'il n'y avait aucun soucis à se faire. Déni, lobby pharma, consortium de médecins, cliniques qui réparent les dégâts, à qui profite le crime ?!

    • Marc Navet le 04.04.2019 21:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @GEmerenseigne

      A ceux assez malins qui ne sont jamais inquiétés..... il aurait dû être mis en prison sitôt le scandale connu !!!!!

  • Louis le 04.04.2019 16:57 Report dénoncer ce commentaire

    Mon dieu

    Oui enfin vaut mieux faire de la prison que d'être mort non ? les commentaires idiots de certains ici !

    • Webre Gebremaillasie le 05.04.2019 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Louis

      Peutêtre sa soulage lui de mourir sans avoir était à la prison!

  • No le 04.04.2019 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Justice

    Il pourra se gausser en enfer avec son pote David Hamilton

    • Marc Navet le 04.04.2019 21:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @No

      Qui est Hamilton ?????

    • Phil de Fer le 05.04.2019 08:53 Report dénoncer ce commentaire

      Il y avait du beau monde au balcon

      Hà l'autre qu n'a aucune culture du flou artistique , Hamilton le photographe qui a fait les plu belle photos de femmes nue des années 70 .

  • Pamela A. le 04.04.2019 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une honte

    Un seul et unique mot : scandaleux

    • Lolo F. le 04.04.2019 18:20 Report dénoncer ce commentaire

      @Pamela A.

      Pamela A., ancienne cliente ?

    • the Taker le 04.04.2019 18:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pamela A.

      Ceci peut arriver car les organismes certificateurs approuvent sur dossier sans aucun test physique du matériau et croient les fabriquants sur parole.. Là réside le scandale