Herbicide

16 janvier 2020 17:21; Act: 16.01.2020 17:45 Print

Le glyphosate sera interdit fin 2020 au Luxembourg

Les produits herbicides à base de glyphosate, soupçonné d'être cancérigène, seront interdits au Luxembourg d'ici fin 2020, une première en Europe.

storybild

Le Centre international de recherche sur le cancer a classifié le glyphosate dans la catégorie des «cancérigènes probables» pour l'homme. (Photo d'illustration) (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Luxembourg va devenir le premier pays de l'Union européenne à bannir le glyphosate. L'herbicide sera interdit fin 2020 avec une première étape le 1er février, a annoncé jeudi le ministère de l'Agriculture.

D'ici au 31 décembre 2020, les produits phytopharmaceutiques à base de glyphosate seront bannis des sols du Grand-Duché, conformément à l'accord du gouvernement datant de 2018. C'est «un pas décisif dans une démarche durable répondant aux ambitions d'une utilisation des produits phytopharmaceutiques moderne et respectueuse de l'environnement», a estimé dans un communiqué le ministre luxembourgeois de l'Agriculture, Romain Schneider.

L'interdiction se déroule en trois phases: un retrait de l'autorisation de mise sur le marché au 1er février, un délai d'écoulement des stocks jusqu'au 30 juin, puis un délai de grâce pour l'utilisation de ces produits fixé au 31 décembre 2020.

Système d'indemnisations

Dans les faits, près de 60% des exploitations agricoles du pays ont déjà renoncé au glyphosate, selon le gouvernement luxembourgeois. Celui-ci a instauré fin 2019 un système d'indemnisations à destination du millier d'exploitations agricoles actives dans ce petit pays prospère de 600'000 habitants.

Les primes de base sont de 30 euros/hectare pour les terres agricoles et de 50 euros/hectare pour les terres viticoles. Des montants que le principal syndicat agricole du pays, la Centrale paysanne luxembourgeoise, juge insuffisants.

«Nous allons demander des indemnisations pour les coûts supplémentaires qu'entraînera la non-utilisation du glyphosate», a réagi Josiane Willems, directrice du syndicat. «Cela posera évidemment des problèmes pour les agriculteurs. On doit trouver des alternatives valables et viables.»

«Effet de levier»

Le Luxembourg espère «produire un effet de levier important dans l'ensemble de l'Union européenne, sachant que d'autres pays tels que l'Autriche ont entamé des démarches similaires», pointe Romain Schneider. En Autriche, l'herbicide était supposé être interdit en ce début d'année 2020. Mais le gouvernement a fait machine arrière en décembre 2019, invoquant une faute de procédure.

La licence d'utilisation du glyphosate dans l'Union européenne court jusqu'au 15 décembre 2022 et son sort fait débat dans de nombreux pays. La France a prévu «de sortir de l'essentiel des usages au 1er janvier 2021, et de tous les usages au 1er janvier 2023», selon le gouvernement. Mais ce calendrier a été jugé difficile à tenir par un récent rapport parlementaire.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Al Endroit le 16.01.2020 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Éthique versus argent

    Et pendant ce temps là, notre conseil fédéral essaye de nous expliquer, le pantalon sur les genoux et l'échine courbée devant les industriels pollueurs, qu'il est trop tôt pour prendre ce genre de décision ...bienvenue au Moyen Âge

  • leo666 le 16.01.2020 17:55 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'attendons-nous...???

    Comment nous en Suisse, pays avant gardiste, ne suivons-nous pas cette exemple "exemplaire"??? (Oui un pléonasme mais obligatoire dans ce cas) Huile de palme inclue En espérant que ça fera réfléchir nos 7 sages...

  • Baladin09 le 16.01.2020 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils aiment plus le cancer...

    pour une fois que le Luxembourg fait un truc bien avant les autres, soulignons le.

Les derniers commentaires

  • bob doll le 17.01.2020 07:41 Report dénoncer ce commentaire

    allez y

    et en Suisse on fait tout un plat pour les autos qui poluent des etiquettes bla bla.... mais mettre de la mer... sur des produits qu'on va manger alors pas de soucis on peut y aller...

    • Gael le 17.01.2020 10:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @bob doll

      On met pas de glyphosate sur des produits qu'on va manger en suisse ! Renseigner-vous au lieu de parler dans l'ignorance total

  • Robin b le 17.01.2020 07:34 Report dénoncer ce commentaire

    @Baladin09

    Oui mais il faudra aussi interdire les céréales qui vient des usa car là-bas ils traite au glayphosat sur les blés pour y faire mûrir!!!! Se qui a toujours été interdit en suisse! Et 80% des pattes consommées chez nous le blé proviennent des usa.....

    • Gael le 17.01.2020 10:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Robin b

      En Europe aussi ils le font

  • luc le 17.01.2020 06:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mouais

    quand il s'agit de mettre des choses pour les paysans on arrive facile à mettre l'option commentaire... mais quand on est aider financièrement les journaux on peut pas commenter... j'appelle cela une censure

  • Louisette le 17.01.2020 06:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voila l'héritage légué

    De toute façon, c'est déjà trop tard. Faut être naïf pour ne pas le comprendre nos sols sont empoisonnés. Sous le couvert de nos autorités. Triste affaire à suivre. Peut-être qu'un jour, il y aura des documentaires sur cette période, enfin s'il y a des survivants d'ancêtres.

  • Fernand le 17.01.2020 05:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allez bon ap'

    Être véganes et consors après cela?