Guinée

25 décembre 2008 07:14; Act: 25.12.2008 07:26 Print

Le gouvernement sommé de se rendre dans un camp

Les militaires putschistes en Guinée ont intimé l'ordre, mercredi soir, à «tous les officiers généraux de l'armée» et «membres du gouvernement», de gagner un camp militaire dans les 24 heures.

Sur ce sujet
Une faute?

Ils ont averti que «passé ce délai» un «ratissage» serait organisé dans le pays.

Par un communiqué lu à la radio et à la télévision d'Etat, le Comité national pour la démocratie et le développement (CNDD, junte) dirigé par le capitaine Moussa Dadis Camara a annoncé: «tous les officiers généraux de l'armée et tous les anciens membres du gouvernement sont priés de se rendre au camp Alpha Yaya Diallo (de Conakry) dans les 24 heures qui suivent».

«Passé ce délai, il sera organisé un ratissage sur toute l'étendue du territoire national», a annoncé le comité des 32 putschistes. Celui-ci comprend 26 militaires - dont un général et neuf colonels ou lieutenants-colonels - et six civils.

La junte demande également à travers ce communiqué «aux secrétaires généraux des départements ministériels d'assurer la fonction de ministre en attendant la formation du nouveau gouvernement» et «aux commandants des garnisons d'assurer la fonction de préfet».

«Toute dépense engagée doit être préalablement soumise au CNDD», ont-ils également stipulé.

Le capitaine Camara s'est revendiqué président de la Guinée mercredi soir, au cours de sa première conférence de presse, au camp militaire Alpha Yaya Diallo de Conakry, où les putschistes avaient paradé par centaines dans l'après-midi.

(ats)