Cuba

23 octobre 2019 10:19; Act: 23.10.2019 13:01 Print

Le grand retour du dollar après 15 ans d’absence

Depuis lundi, les Cubains peuvent ouvrir des comptes en dollars et payer par carte. Objectif: permettre au gouvernement de récupérer des devises étrangères face au renforcement de l'embargo américain.

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement cubain a adopté une nouvelle réforme lundi. Désormais, les Cubains peuvent ouvrir des comptes en dollars dans les banques locales et payer par carte dans certaines boutiques dès fin octobre.

Le paiement en euros, yens, pesos mexicains et autres devises a également été autorisé, mais l'arrivée du dollar est la mesure la plus forte symboliquement, à un moment de grandes tensions entre Washington et La Havane.

Entre 1993 et 2004, Cuba avait fait appel à la devise américaine pour affronter la grave crise économique des années 90, mais le dollars interdit sur l'île jusqu'en 1993 était retombé aux oubliettes.

Pas de paiement cash

A partir de fin octobre, un réseau de boutiques d'Etats sera autorisé à accepter des paiements en dollars et certaines autres monnaies étrangères, pour la vente de produits très demandés à l'importation: électroménager, pièces automobiles, scooters électriques...

Toutefois, le règlement devra être réalisé uniquement par cartes de débit, alimentées grâce à des transferts de l'étranger ou d'autres comptes en devises étrangères, exemptés d'impôts.
Les Cubains pourront aussi demander l'importation de certains biens spécifiques via les entreprises d'Etat, toujours en réglant par carte. Cela permettra aux locaux d’acheter des produits jusqu’alors introuvables à Cuba.

«Le pays a besoin de devises»

L'objectif du gouvernement cubain est de récupérer des devises, au moment où l'administration de Donald Trump multiplie les sanctions à son encontre. «Le pays a besoin de devises pour financer» son «développement économique et social», a expliqué le ministre de l'Economie, Alejandro Gil.

Eviter la fuite de millions de dollars

L'île, gouvernée par le Parti communiste, cherche à éviter la fuite de centaines de millions de dollars par an des particuliers qui vont faire leurs courses au Panama ou Mexique.

Selon le cabinet privé de conseils Auge, rien que dans la zone duty-free de Colon, au Panama, les Cubains ont dépensé cette année en moyenne «20 millions de dollars par mois».

De nouveaux produits disponibles

Les banques d'Etat pourront renforcer leurs liquidités en dollars et autres devises, et le gouvernement garantir une offre de produits souvent manquants dans le commerce de détail, sans y dépenser de devises.
Les Cubains auront eux accès à des produits de consommation qu'ils ne trouvaient jusque-là qu'à l'étranger, ou au marché noir.

(lhu/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cuba seul contre tous. le 23.10.2019 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Difficile d'avoir raison tout seul...

    Pour être informatif, l'article pourrait nous indiquer le taux de change et le comparer au revenu moyen par an/habitant. Lorsque j'y étais, contre qq francs suisses, on recevait en retour une valise de devises locales. Avec cela, une famille peut vivre plusieurs mois, tant le décalage est grand. Mais contrairement aux idées reçues, le "communisme" a offert néanmoins aux cubains un niveau de vie largement supérieur aux pays voisins soumis au libéralisme.

  • boycottUSA le 23.10.2019 10:41 Report dénoncer ce commentaire

    dollar danger

    Dès que les américains débarquent avec leur $, c'est généralement une lente descente aux enfers, avec une idéologie de droite qui laissera toute la classe moyenne sur le carreau. Les pauvres.

  • Rams le 23.10.2019 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    Adieu Cuba

    C'est le début de la fin!

Les derniers commentaires

  • écologie forcée le 24.10.2019 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    ticket de rationnement

    Le Cubain mange du BIO tous les jours grâce aux tickets de rationnement de la nourriture. Les produits de qualité sont distribués au tourisme, et les producteurs achètent le reste. Pour sauver une plage aux requins, les autorités cubaines ont dynamité une chaîne d'hôtels. De nombreux Cubains travaillent à Guantànamo et gagnent mille fois plus, mais ils distribuent ce bénef aux pauvres et roulent dans de belles bagnoles américaines des années 50-60. Mais, pour apprendre à aimer les pays pauvres, il faut les connaître, et je vous propose de visiter "Bonifacio & Makati City" à Manille!

    • à visiter le 24.10.2019 09:14 Report dénoncer ce commentaire

      de toute urgence

      City Bonifacio, Makati City et Binondo au coeur de Manille - 60 km à gauche et à droite, et 60 km dans tous les sens, 16 villes dans une ville, et 16 restaurants suisses, dont 6 et "Old Swiss Inn" à Makati City. Toutes les voitures sont neuves, propres et belles, pas une conduite irrespectueuse! Pas un graffiti, pas un mégot de cigarette, pas un papier au sol, pas une poussière! Et les terrasses des restaurants sont presque prêtes avec des couverts de table posés à l'envers. Et dans le quartier chinois Binondo, on mange comme un roi pour US$2. Pauvre la misère, ou ma Princesse du sud?

  • Camilo le 23.10.2019 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    Tout sauf les USA

    Piqûre de rappel. ...depuis des années 99% des pays de ce monde demande la fin de l'embargo inhumain des USA contre Cuba auprès de l'ONU et seuls les USA et Israël sont pour....l'ONU ne fait strictement rien cherchez l'erreur. Maintenant pour les pro US il y a Porto Rico qui est en pleine déroute économique et sociale et au bord de la faillite....merci qui ? L'oncle Sam qui partout où il la ramène sème la violence ,la pauvreté et la déchéance. Alors laissez les Cubains décider de leur destinée. Ils auraient certainement beaucoup à nous apprendre nous les nantis.

  • jules césar le 23.10.2019 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les carotes sont cuites

    On s'allie à la monnaie de l'ennemi pour sauver les meubles. Ils sont forts ces socialos. Encore in exemple de bonne gestion gauchistes.

    • Walther le 24.10.2019 18:44 Report dénoncer ce commentaire

      @jules césar

      Non, ils prennent là où il y a, encore faut-il qu'ils pensent au peuple pour la distribution du carottes !

  • Mnuchin le 23.10.2019 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bitcoin est la solution

    Les cubains feraient mieux de passer au Bitcoin.

    • Captain America le 23.10.2019 14:27 Report dénoncer ce commentaire

      @ Mnuchin

      Quand ils auront réouvert les milliers de bordels américains d'avant Castro, ils seront payés en bitecoins...

  • Camilo le 23.10.2019 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Viva Cuba

    Malgré les difficultés dues surtout à cet embargo US depuis 60 ans, le peuple est un des plus éduqué au monde,la santé est gratuite et il y a une sécurité que toute l'Amérique latine et les USA avec leur arrogance légendaire envient....Cuba avance vers un socialisme à la chinoise avec une partie de privatisations et reste un des plus écologique de la planète malgré lui ....un sourire vaut plus que tout dans ce pays où les système n'est certes pas parfait.Alors à nous européens de les soutenir par le tourisme ou toute autre forme d'aide bienvenue....

    • Pierrot le 23.10.2019 13:38 Report dénoncer ce commentaire

      Cuba nunca más

      Plus jamais à Cuba. Si on n'a pas le cuc à la main, personne vous parle. L'arrogance est une de leur "qualité "!

    • Toi le 23.10.2019 23:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Camilo

      T as pas été à Cuba ou tu es du parti