Philippines

28 juillet 2014 08:26; Act: 28.07.2014 12:22 Print

Le groupe islamiste Abou Sayyaf tue 18 civils

Une cinquantaine de ses membres ont attaqué un convoi de véhicules se rendant à une célébration de l'Aïd el Fitr sur l'île de Jolo, a déclaré le général de brigade Martin Pinto.

Une faute?

Il s'agit d'une vengeance. Les victimes appartenaient à un clan qui soutient les efforts du gouvernement pour rétablir la stabilité dans une région du sud de l'archipel. Dix-huit personnes, des femmes pour la plupart, ont été tuées et onze, dont un certain nombre d'enfants, blessées, a précisé M. Pinto.

Aux Philippines, la religion dominante est le catholicisme. Le gouvernement combat depuis des décennies des rebelles séparatistes musulmans dans le sud-ouest du pays.

Alors qu'un accord de paix entre le principal groupe rebelle et les autorités philippines a été signé en mars, mettant théoriquement fin à 45 années d'un conflit qui a fait plus de 120'000 morts dans le sud de l'archipel, Abou Sayyaf continue de combattre.

(ats)