«Attentat» contre Bush

16 décembre 2008 08:56; Act: 16.12.2008 15:25 Print

Le lanceur de chaussures serait mal en point

Le journaliste irakien qui a lancé ses chaussures sur le président américain George W. Bush à Bagdad a un bras et des côtes cassées et souffre de blessures à l'oeil et à la jambe, a affirmé mardi son frère.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Selon les informations obtenues par des agents de sécurité, Mountazer al-Zaïdi est détenu par les Irakiens dans la +zone verte+ et a été frappé par les services irakiens de sécurité», a déclaré à l'AFP son frère Durgham, 32 ans.

«Il a un bras et des côtes cassées et souffre de blessures à l'oeil et à la jambe», a-t-il ajouté, sans préciser à quel moment ses blessures avaient été infligées à son frère.

«Il est détenu par les services de Mouaffak al-Roubaie», le conseiller irakien à la sécurité nationale, a précisé Durgham.

Interrogé par courrier électronique, ce dernier a opposé un «pas de commentaire».

Traces de sang

En pleine conférence de presse dimanche soir, Mountazer al-Zaïdi, 29 ans, journaliste de la chaîne al-Bagdadia, a lancé ses chaussures sur le président Bush en visite en Irak, en l'insultant mais sans parvenir à l'atteindre.

Le journaliste a été aussitôt arrêté par les services irakiens de sécurité.

Des traces de sang étaient visibles ensuite à l'endroit d'où il a été emmené par les agents de sécurité, avait constaté un journaliste de l'AFP.

La conférence de presse

(afp)