14 novembre 2007 19:54; Act: 14.11.2007 19:56 Print

Le meurtrier du contrôleur de Skyguide accueilli en héros chez lui

Le Russe qui avait tué un aiguilleur de Skyguide après avoir perdu sa famille dans le crash d'Überlingen a été accueilli avec des fleurs et des applaudissements mercredi à son retour chez lui.

Une faute?

Cet homme de 51 ans a fini de purger sa peine en Suisse.

Près de 1000 personnes, proches, voisins ou admirateurs, ont attendu Vitali Kaloev pendant quatre heures à l'aéroport de Vladikavkaz-Beslan (Ossétie du Nord), dans le Caucase russe, son avion en provenance de Moscou ayant été retardé. Dans la capitale russe, il avait déjà été accueilli en héros par les membres d'un groupe de jeunes pro-Kremlin.

Lorsqu'il est arrivé dans le hall de l'aéroport de Vladikavkaz- Beslan, la foule s'est précipitée vers lui, en applaudissant longuement et en lui offrant des fleurs.

«Pour moi, l'essentiel est de voir les visages de mes proches. Votre soutien m'a aidé à survivre», a déclaré Vitali Kaloev à la foule. Khariton Kaloev, doyen de la famille, l'a accueilli avec une prière, reprise en choeur par les autres.

Interrogé sur ses remords éventuels, il a répondu: «L'essentiel dont je me repentis, c'est d'avoir vécu ma vie en vain, de ne pas avoir réussi à protéger ma famille».

Mémorial de Beslan

Avant de retrouver sa maison, M. Kaloev a déposé des fleurs au mémorial aux victimes de la prise d'otages de Beslan, perpétrée en septembre 2004 alors qu'il était déjà en prison, et s'est recueilli sur la tombe de son épouse et de ses deux enfants au cimetière de Vladikavkaz.

Deux ans après le crash d'Überlingen (71 morts le 1er juillet 2002), M. Kaloev s'était rendu à Kloten (ZH) au domicile du contrôleur qu'il considérait comme responsable de la disparition des membres de sa famille et l'avait poignardé.

M. Kaloev, condamné à cinq ans et trois mois de détention, est revenu mardi en Russie après avoir purgé en Suisse les deux tiers de sa peine. Il a été libéré lundi de la prison de Regensdorf (ZH).

(ats)