Rome

31 mars 2013 19:28; Act: 31.03.2013 19:40 Print

Le musée étrusque victime d'un vol aux fumigènes

Des cambrioleurs ont fait irruption en lançant des fumigènes dans la nuit de samedi à dimanche au Musée national étrusque de Rome. Ils ont dérobé quelques bijoux avant de prendre la fuite.

Une faute?

Les voleurs, apparemment au nombre de deux ou trois, ont forcé un des portails de la Villa Giulia, un des plus importants musées de Rome, au pied du parc de la Villa Borghese, dans le quartier résidentiel des Parioli. Ils ont vaporisé dans l'air des gaz fumigènes, ce qui a créé une diversion, occupant les gardiens de service incapables de détecter ce qui se jouait dans les salles à travers les télécaméras.

Les vigiles ont entrepris précipitamment de faire le tour des divers bâtiments. Ils ont composé le numéro d'urgence 112, tandis que les monte-en-l'air achevaient en vitesse leur forfait, et repartaient sans être vus.

Brisant des vitrines à l'aide d'une barre de fer ou d'une hache, les malfaiteurs ont emporté avec eux des bijoux du 19ème siècle d'une collection, la collection Castellani, une des plus importantes du musée. Elle avait été donnée à l'Etat italien en 1919, et comprend plus de mille objets et fragments d'objets antiques et modernes. Mais les objets dérobés ne seraient pas de grande importance.

Les collections étrusques de la Villa Giulia sont parmi les plus importantes au monde sur cette civilisation brillante de l'Antiquité.

(ats)