Vapotage

08 novembre 2019 22:54; Act: 09.11.2019 09:10 Print

Le mystère des maladies percé par les autorités US?

Les enquêteurs ont identifié de façon quasi certaine la cause des maladies pulmonaires qui ont touché des milliers d'utilisateurs de cigarettes électroniques aux Etats-Unis.

storybild

La vitamine E est normalement sans danger, mais elle est nocive une fois inhalée ou chauffée. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les autorités de santé américaines ont annoncé vendredi avoir très probablement percé le mystère des maladies pulmonaires qui ont touché plus de 2000 vapoteurs: une huile de vitamine E apparemment ajoutée dans des recharges au cannabis vendues sur le marché noir.

«Principal responsable»

Les enquêteurs avaient déjà pointé du doigt cette huile comme responsable possible de cette épidémie qui a causé 39 décès. Ils sont désormais confortés dans leurs certitudes par sa découverte chez 29 patients dont les fluides pulmonaires ont été analysés par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

«Ces analyses apportent la preuve directe que l'acétate de vitamine E est le principal responsable de lésions dans les poumons», a assuré Anne Schuchat, directrice adjointe des CDC. L'acétate est le nom chimique de la molécule. Elle a précisé qu'«aucune autre toxine potentielle n'avait pour l'instant été détectée dans les analyses».

La vitamine E est normalement inoffensive. Elle s'achète sous forme de gélule à avaler ou d'huile à appliquer sur la peau, mais elle est nocive une fois inhalée ou chauffée.

Plan contre le vapotage des jeunes

Ces découvertes interviennent quelques heures après l'annonce par le président américain Donald Trump de sa volonté de faire passer l'âge minimum pour acheter des cigarettes électroniques aux Etats-Unis de 18 à 21 ans. Sa déclaration s'inscrit dans un plan plus vaste pour réduire le vapotage chez les jeunes, qui sera dévoilé «la semaine prochaine».

«Nous allons annoncer une initiative très importante sur le vapotage. Nous devons particulièrement prendre soin de nos enfants, donc nous allons avoir une limite d'âge de 21 ans environ», a déclaré le milliardaire à des journalistes.

Mais il a dans le même temps fait part de ses inquiétudes sur l'impact que pourraient avoir des restrictions trop lourdes sur l'avenir de cette industrie naissante. Son administration pourrait ainsi revenir sur son projet d'interdire purement et simplement les cigarettes électroniques aromatisées, annoncé en septembre.

«Nous devons veiller sur de nombreuses personnes, y compris les emplois», a souligné le milliardaire new-yorkais. «C'est devenu une grande industrie, nous allons nous en occuper».

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • le vapoteur genevois le 09.11.2019 08:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CQFD

    produit inadapté, marché noir... toute une industrie et une partie de la population montré du doigt... Le pire c'est que tout un tas de gens sont retournés à leur tabac pendant cette chasse au sorcières... Le crime a dû sûrement profiter à quelques grosses machines dont les sièges sociaux se voient par nos fenêtres... sur ce je vais tranquillement vapoter mon nouveau tabac caramel et vous souhaite un très bon week-end

  • Laurent le 09.11.2019 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Le plus triste dans tout cela

    C'est que dès le premier cas, la piste était tracée. Mais la presse à sensation est passée par là, même la RTS a censuré les passages dont il était question de ce poison sous cette utilisation. Appât du gain à la publication, le sujet à caution est si croustillant à mépriser médiatiquement, le monde s'emballe sans analyse. Pour des produits frelatés de certains, certains vont même punir tout le monde en interdisant les arômes autres que tabac, pour rendre les vapoteurs à leur parfum initial, le truc dont ils veulent se défaire. Bravo, médias et politique, pour votre bêtise.

  • Luigi Degiorgi le 09.11.2019 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Interdire

    Nocivités ,du vapotage, ok c'est pour bientôt l'interdiction des Cocas ? Ou des mac dos?

Les derniers commentaires

  • Alex Kormann le 10.11.2019 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin

    C'est le moment de retablir la vérité sur la vape normal qui n'est pas mis en cause. Mais c'est trop tard, le mal est fait à cause de cette désinformation. Le problème était de céder à la vape bashing il ya 2 mois alors que rien n'était établi, tous les médias ont fait les gros titres contre la vape alors qu'il en était rien. Faites votre travail correctement svp

  • Peter Stuyvesant le 10.11.2019 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Comme par hasard

    L'industrie du tabac vend actuellement un produit de substitution à la cigarette qui est en concurrence avec l'e-cigarette. Il est notoire que dite industrie a déjà financé des études scientifiques "biaisées" sur le tabac par le passé. CQFD.

  • sonia le 09.11.2019 18:47 Report dénoncer ce commentaire

    une solution

    IL FAUT quand même dire que, le produit officiel utilisé pour et par Ju.. laisse un film gras en bouche. Léger, mais bien là. Je le dis en tant qu utilisatrice. Depuis le dbt, j ai décidé de ne guère avaler la vapeur, car si dans ma bouche il y a ce film gras, dans mes poumons... Et cela, je ne l'ai lu nulle part. De toute manière, l unique solution est ARRETER. Quoiqu'on nous dise bon, moins bon, pas bon.

  • all-in le 09.11.2019 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    Vitamine E= conservateur

    La vitamine E est utilisée comme anti-oxydant, les terpènes et cannabinoides étant très fragiles (dégradation) à la lumière, température... Ils veulent faire un eliquide « fixé », qui ne bouge plus, sauf que l'univers des molécules du cannabis est bien vivant et à une durée de vie qualitative assez courte. Il faut un produit frais, sans conservateur, pour avoir de la qualité. Comme dans tout.

  • Mamounia le 09.11.2019 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Pas besoin d'être Américain ...

    ... ni scientifique, ni pneumologue, pour comprendre que nos poumons ne sont pas prévus pour inhaler des "huiles" - même aromatiques ! - ni d'autres substances ! La pollution atmosphérique et les fumées provoquent déjà des réflexes de toux et d'expectoration ... Alors, des huiles de vapotage, ou du goudron des cigarettes ... pas besoin de faire un dessin !