Festivités de Noël

25 décembre 2011 09:22; Act: 25.12.2011 10:59 Print

Le pape appelle à retrouver l'humilité

Benoît XVI a célébré la messe solennelle de la veillée de Noël dans la basilique Saint-Pierre de Rome.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Benoît XVI a invité samedi les hommes à retrouver l'humilité, lors de . Les hommes doivent se laisser séduire par celle de Jésus et délaisser les «scintillements» de la société de consommation et «l'orgueil» de la raison «libérale».

Le pape, âgé de 84 ans, est entré dans la basilique Saint-Pierre sur une estrade roulante avec laquelle il a lentement parcouru la nef, le regard un peu figé. Aidé pour monter les marches de l'autel, il a ensuite célébré la messe solennelle de la nativité de Jésus, une cérémonie retransmise en mondiavision.

Le pape, qui fustige régulièrement l'excès de rationalisme, le manque d'espérance et le refus de la transcendance, a invité les hommes à une attitude d'humilité face au mystère de Noël. «Si nous voulons trouver le Dieu apparu comme un enfant, alors nous devons descendre du cheval de notre raison libérale (...), déposer nos fausses certitudes, notre orgueil intellectuel», a-t-il préconisé.

Il a rappelé que, selon la tradition, Jésus nouveau-né était couché dans une mangeoire à même le sol. Benoît XVI a affirmé que Noël célébrait un enfant qui «dans toute sa faiblesse est Dieu-Fort».

«Noël est devenu une fête commerciale, dont les scintillements éblouissants cachent le mystère de l'humilité de Dieu», a-t-il regretté. Il a demandé au 1,1 milliard de catholiques de prier pour qu'»apparaisse un rayon de la bonté de Dieu à tous ceux qui doivent vivre Noël dans la pauvreté, dans la souffrance, dans la condition de migrants».

Le pape est apparu fatigué ces dernières semaines. Il termine une une année chargée marquée par plusieurs voyages et des responsabilités écrasantes, face à la déchristianisation et des scandales douloureux comme celui de la pédophilie.

(ats)