Turquie

25 juillet 2018 15:54; Act: 25.07.2018 17:48 Print

Le pasteur américain en résidence surveillée

Andrew Brunson, accusé par Ankara de «terrorisme» et d'«espionnage», est en détention depuis 2016.

storybild

Le pasteur américain Andrew Brunson. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un tribunal turc a ordonné mercredi le placement en résidence surveillée du pasteur américain Andrew Brunson jugé pour «terrorisme» et «espionnage», a rapporté l'agence de presse étatique Anadolu. L'affaire a tendu les rapports entre Ankara et Washington.

M. Brunson est incarcéré depuis octobre 2016 et un tribunal d'Izmir (ouest de la Turquie) avait ordonné son maintien en détention préventive lors de la dernière audience de ce procès la semaine dernière.

Selon Anadolu, un tribunal a converti mercredi la détention préventive de M. Brunson en placement en résidence surveillée, sans préciser toutefois si la mesure était déjà appliquée. Aucun autre détail n'était disponible dans l'immédiat et l'avocat du pasteur, joint par l'AFP, n'était pas en mesure de confirmer l'information.

Le procès du pasteur, détenu depuis octobre 2016 sous l'accusation d'activités «terroristes» et d'«espionnage», a contribué à tendre des rapports déjà houleux depuis plus de deux ans entre la Turquie et les Etats-Unis.

Il est accusé par les autorités turques d'avoir agi pour le compte du réseau du prédicateur Fethullah Gülen auquel Ankara impute le putsch manqué de juillet 2016, mais aussi pour le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Ces deux organisations sont considérées comme terroristes par la Turquie.

Installé en Turquie depuis une vingtaine d'années, le pasteur est aussi accusé d'espionnage à des fins politiques ou militaires. M. Brunson, qui risque jusqu'à 35 ans de prison dans ce procès qui s'est ouvert le 16 avril, dément catégoriquement toutes ces accusations.

Pas suffisant pour les Etat-Unis

Les Etats-Unis ont salué mercredi le placement en résidence surveillée en Turquie du pasteur américain Andrew Brunson, incarcéré depuis octobre 2016, mais ont demandé aux autorités turques d'aller plus loin.

«Nous saluons l'annonce si longtemps attendue du transfèrement du pasteur Brunson de la prison vers une résidence surveillée en Turquie, mais ce n'est pas assez», a lancé sur Twitter le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, qui réclame régulièrement la libération de ce religieux jugé pour des accusations de «terrorisme» et «espionnage».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.