Projet de loi bioéthique

15 octobre 2019 19:01; Act: 16.10.2019 14:33 Print

La PMA pour toutes est en très bonne voie

Le texte, ouvrant la voie à la possibilité pour les couples homosexuels femmes d'accéder à la procréation médicalement assistée en France, a été voté sous un tonnerre d'applaudissements.

storybild

L'assemblée nationale ce 15 octobre 2019. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Après près de 80 heures de débats intenses, l'Assemblée nationale française a voté mardi à une large majorité un vaste projet de loi sur la bioéthique dont la mesure phare prévoit l'ouverture controversée de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes.

Il a recueilli en première lecture l'approbation de 359 députés, 114 s'y étant opposés et 72 s'étant abstenus, et devrait être examiné au Sénat en janvier. Ce texte sensible est la première grande réforme sociétale du quinquennat d'Emmanuel Macron, élu chef de l'État en mai 2017.

Outre l'ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, il prévoit une délicate réforme de la filiation et de l'accès aux origines et aborde nombre de sujets complexes comme l'autoconservation des ovocytes et la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn avait salué avant le vote «un texte d'équilibre, parfois progressiste, parfois conservateur», se félicitant de la «sérénité» des échanges dans l'hémicycle, même si le «consensus» n'est pas possible sur ces questions.

Dans tous les groupes politiques, la liberté de vote est de mise sur ces sujets qui touchent à l'intime et ont suscité des questionnements au-delà des clivages partisans.

Outre les élus de la majorité présidentielle LREM et MoDem qui défendaient une promesse de campagne d'Emmanuel Macron, les députés de gauche - socialistes, communistes et de La France Insoumise (gauche radicale) - étaient pour la plupart favorables à l'extension de la PMA.

«Avant l'été»

Des élus LREM ou MoDem avaient toutefois exprimé de vives réticences. Les élus du parti Les Républicains (opposition de droite) y étaient pour leur part majoritairement opposés. L'un d'eux, Thibault Bazin, a dénoncé un projet qui «fait tomber un certain nombre de barrières éthiques» et porte une réforme sociétale qui «divise les Français», s'inquiétant de l'avenir qu'auront certains enfants «privés de père».

Pendant les débats, des élus LR avaient inlassablement insisté sur un «effet domino» inéluctable vers la gestation par autrui (GPA), même si le gouvernement répète que celle-ci reste «un interdit absolu en France».

Le gouvernement espère voir la loi de bioéthique votée «avant l'été». Les opposants à l'extension de la PMA aux lesbiennes et aux femmes seules ont annoncé un nouveau week-end d'«actions délocalisées partout en France», les 30 novembre et 1er décembre. Pour leur première mobilisation le 6 octobre, quelque 74'500 personnes avaient manifesté à Paris, selon le cabinet indépendant Occurrence.

Les organisateurs, un collectif de 21 associations, avaient avancé le chiffre de 600'000 participants. Des familles homoparentales avaient répliqué avec des photos de famille sur Twitter.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sedunum le 15.10.2019 19:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous reprendrez bien une louche de progrès.

    Les professions de la psychiatrie se frottent les mains. De belles années de patientèles se profilent.

  • Nanou le 15.10.2019 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et l'équité ?

    Mouais, donc les hommes homosexuels doivent avoir accès aux mères porteuses pour l'équité de tous.

  • Romain le 15.10.2019 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le peuple français gronde

    Ce peuple est mal representé, et la démocratie en souffre.

Les derniers commentaires

  • Ted Amish le 16.10.2019 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    pension alimentaire de tous mes amants

    La déviance des lesbiennes, féministes qui détestent le mâle,elles sont légions ménent a des dérives,non a ce nom blasphématoire de Bioéthique, certaines femmes n ont qu une idée connaitre les donneurs et les faire payer ,prosernez vous pauvres naifs !

    • GuydeToulon le 27.10.2019 23:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ted Amish

      Ce n est qu un aperçu du sujet.

  • Trump le 16.10.2019 06:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout

    pour des minorités ,rien pour le peuple voilà ce que c'est d élire des gauchistes ...

  • Jérôme Rossellat le 15.10.2019 23:50 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Quel retour au moyen-âge , alors quelques vérités : Dieu n'existe pas , l'homosexualité est courante dans la nature ( environ 5% des populations chez les mammifères, comme nous) , il existe plus de 450 espèces qui élèvent mêmes des bébé orphelins d'autre espèces et ce en couple homo parental, la pma et la gpa existent depuis la nuit des temps , d'où l'existence des nourrices ( souvent les vraies mères de bcp de monarques) . La question était de savoir si on continue l'hypocrisie ou si on légifère , la France a regardé la problématique en face , comme souvent en avance socialement .

    • HS le 16.10.2019 00:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jérôme Rossellat

      Courante... 5%. Je me suis arrêté là.

    • Ah bon ? le 16.10.2019 00:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jérôme Rossellat

      Deux choses: Premièrement, "Dieu n'existe pas". C'est la THÉORIE de l'évolution de Darwin qui vous fait affirmer cela ? Personne n'est capable de dire avec certitude d'où l'on vient. Deuxièmement, et pour le coup, totalement d'accord avec vous, "la France a osé regarder cette PROBLÉMATIQUE, en face".

    • Peter Bishop le 16.10.2019 07:16 Report dénoncer ce commentaire

      Ah quand même

      @Jérôme Rossellat : Que de certitudes ! Quelle arrogance de croire que vous avez toutes les réponses et la vérité absolue ! Descendez de votre trône !

  • GuydeToulon le 15.10.2019 23:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin la France progresse dans un domaine...

    ... humain sociétal. Le peuple français ouvre les yeux sur cette réalité. De quel droit certains seraient écarté, mis au banc de la société ? Nous sommes libre et égaux, et vivons dans un autre siècle, l avenir l à déjà confirmé dans bien d autres pays européens. Ouvrez les yeux.

    • HS le 15.10.2019 23:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @GuydeToulon

      Ce n'est pas la société qui prive les non-hétéro d'avoir des enfants mais la nature. "Ouvrez les yeux".

  • Athéna le 15.10.2019 22:57 Report dénoncer ce commentaire

    RIP

    La spirale descendante de l'Europe s'accélère. Le début de la fin est commencé et le déclin de nôtre civilisation amènera des nouveaux acteurs sur le devant de la scène. Les moutons se préparent pour l'abattoir des idées nouvelles sans réfléchir. Ainsi péri Carthage, Rome et le siècle des lumières. De profundis