Séisme meurtrier

30 novembre 2019 14:42; Act: 30.11.2019 17:27 Print

Fin des opérations de sauvetage en Albanie

Le tremblement de terre qui a secoué l'Albanie mardi a coûté la vie à 51 personnes, selon un nouveau bilan. Les opérations de sauvetage sont terminées.

Sur ce sujet
Une faute?

Le bilan du séisme qui a frappé cette semaine l'Albanie est passé à 51 morts samedi. Le Premier ministre Edi Rama a annoncé la fin des opérations de sauvetage, remerciant les équipes de secours venues de l'étranger et notamment de France.

Une personne blessée dans le séisme, qui a également laissé quelque 5000 personnes sans domicile, est décédée samedi à l'hôpital, portant à 51 le bilan des morts, a annoncé le ministère de la Défense.

«Les opérations de sauvetage sont terminées», a déclaré Edi Rama qui avait du mal à retenir ses larmes en lisant les noms des victimes lors d'une réunion du gouvernement. En ce qui concerne les blessés, selon le ministère de la Défense, environ 900 personnes ont été soignées et une quarantaine d'entre elles sont toujours hospitalisées.

Edi Rama a manifesté sa «profonde gratitude» envers les équipes de secouristes d'Albanie et d'autres pays d'Europe qui ont permis de sauver une cinquantaine de personnes dans les décombres.

Magnitude de 6,4

Le séisme qui a frappé mardi à l'aube était de magnitude 6,4, le plus puissant depuis près d'un siècle dans ce petit pays des Balkans.

Les villes de Durres, localité touristique de 400'000 habitants sur la côte Adriatique, et Thumane, au nord de Tirana, ont été durement frappées. Dans la capitale Tirana, aucun mort n'est à déplorer mais le séisme a fortement endommagé près de 70 immeubles et 250 maisons.

Le Premier ministre avait auparavant promis de nouveaux logements pour chaque famille sinistrée d'ici 2020. Près de 2500 habitants des zones les plus atteintes ont été relogés dans des hôtels et d'autres bâtiments.

A Tirana, 3480 personnes ont fui leur domicile, certaines étant actuellement hébergées dans des centres d'accueil ou chez des proches, a indiqué M. Rama. L'Albanie, pays de 2,8 millions d'habitants, est connue pour son urbanisme sauvage, avec des maisons souvent construites sans permis.

(nxp/afp)