Journaliste maltaise assassinée

23 novembre 2019 22:55; Act: 24.11.2019 00:37 Print

Le suspect veut l'immunité pour dire ce qu'il sait

Le principal suspect dans l'enquête sur l'assassinat de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia a demandé l'immunité en échange d'informations sur ce qu'il sait de l'affaire.

storybild

L'assassinat de la journaliste maltaise Daphné Caruana avait révolté l'opinion sur l'île. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Yorgen Fenech a demandé à bénéficier de l'immunité judiciaire samedi alors que la police maltaise continuait à l'interroger dans ses locaux sur son implication présumée dans l'assassinat de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia en octobre 2017. Selon des sources policières, l'homme d'affaires s'est ensuite plaint de douleurs et a été transporté à l'hôpital pour y être soigné.

Dans un communiqué diffusé samedi après-midi, la police a annoncé que Yorgen Fenech avait été libéré sous caution mais qu'à la demande des médecins il devait rester en observation à l'hôpital pendant 24 heures avant de pouvoir être à nouveau interrogé.
Elle a précisé avoir accepté la libération sous caution du suspect dans la mesure où il restait hospitalisé sous étroite surveillance policière. Ce dernier s'est plaint de douleurs thoraciques pendant un interrogatoire.

L'intermédiaire présumé à l'origine de son arrestation, un chauffeur de taxi et usurier de 41 ans, identifié comme Melvin Theuma, a également été hospitalisé vendredi après s'être plaint de douleurs. Il a été transporté à l'hôpital, mais libéré quelques heures plus tard et ramené au quartier général de la police pour y être interrogé.

Une «île mafieuse»

Le suspect, Yorgen Fenech, a été arrêté mercredi sur son yacht alors qu'il tentait de fuir l'archipel méditerranéen. Il est officiellement considéré comme une personne disposant d'informations sur l'affaire, même si certains médias et la famille de la journaliste le présentent comme un possible commanditaire du meurtre. Il demande à présent l'immunité judiciaire ou une forme d'arrangement pour dire à la police ce qu'il sait sur le meurtre et peut-être impliquer d'autres personnes dans l'affaire.

La décision d'accepter ou non la requête appartient au Premier ministre maltais Joseph Muscat. Ce dernier a déjà garanti l'immunité à Melvin Theuma, en échange d'informations vérifiées sur l'assassinat. Jusqu'à présent, les informations fournies ont satisfait les enquêteurs, ont déclaré à l'AFP les mêmes sources.

Daphne Caruana Galizia a été tuée dans l'explosion de sa voiture piégée le 16 octobre 2017. Elle avait révélé certains des pans les plus sombres de la vie politique maltaise, s'en prenant notamment au Premier ministre qu'elle accusait d'avoir fait de Malte une «île mafieuse».

(afp)