Endroits publics en Grèce

30 septembre 2011 14:29; Act: 30.09.2011 15:36 Print

Le tabac autorisé pour renflouer l'Etat

Pour lutter contre la crise de la dette, le gouvernement grec a autorisé le tabac dans les boîtes de nuit et casinos de plus de 300m2.

Sur ce sujet
Une faute?

Entre la santé de la population et celle des finances publiques, le gouvernement grec a tranché vendredi: le tabac sera autorisé dans les boîtes de nuit et casinos de plus de 300m2, en échange du paiement d'une taxe spéciale.

Selon un communiqué des ministères de la Santé et des Finances, les propriétaires de ces établissements pourront consacrer «la moitié de la surface» aux fumeurs, à condition de payer 200 euros par m2 enfumé et par an. Les premiers versements devront être faits avant le 30 novembre, de quoi gonfler un peu les caisses avant le bouclage budgétaire 2011.

En vertu de la dernière loi, datant de 2010, censée bouter le tabac hors d'un pays détenant le record européen des fumeurs, les casinos et boîtes de nuit auraient dû être astreintes depuis l'été dernier à une totale interdiction de fumer. Comme toutes les précédentes, l'actuelle prohibition est quotidiennement violée dans les cafés et restaurants grecs.

Confrontée à un dérapage budgétaire dont ses bailleurs de fonds, zone euro et Fonds monétaire international, exigent la correction, la Grèce a adopté en rafale ces dernières semaines une série de nouvelles mesures fiscales et de réduction du secteur public.

(ats)