Philippines

16 juillet 2014 07:09; Act: 16.07.2014 11:05 Print

Le typhon Rammasun fait onze morts

Le typhon Rammasun a fait au moins dix morts et entraîné l'évacuation de 450'000 personnes aux Philippines, rapportent mercredi les services de secours.

Voir le diaporama en grand »
22.07 Au moins 27 personnes ont tuées au Vietnam par le typhon Rammasun, selon des chiffres officiels publiés mardi. 19.07.2014 Le typhon Rammasun a frappé la Chine, faisant au moins huit morts. 17.07 Le typhon Rammasun, qui se dirige désormais vers l'île chinoise d'Hainan, a fait au moins 38 morts et huit disparus aux Philippines, ont annoncé les secours jeudi. Rammasun («dieu du tonnerre» en thaïlandais) a arraché les arbres et les toits, et renversé des voitures, à Manille, mégapole de 12 millions d'habitants, comme dans les petits villages de pêcheurs sur la côte orientale. La dépression a balayé le veille l'île de Luçon, la plus importante de l'archipel, paralysant Manille et les provinces situées au sud de la capitale. 16.07 Le typhon Rammasun a fait au moins dix morts et entraîné l'évacuation de 450'000 personnes aux Philippines, rapportent mercredi les services de secours. Après avoir balayé l'est de l'archipel, le centre de la dépression est passé au sud de Manille. Les bidonvilles des abords de la capitale avaient été évacués en prévision de la montée des eaux dans la baie. Dans la ville elle-même, les dégâts sont limités, selon la Croix-Rouge philippine. L'oeil du typhon Rammasun est attendu en début de soirée (15 juillet 2014) dans la région de Bicol (centre-est), ont indiqué les services météo du pays. Manille et d'autres zones très peuplées pourraient être touchées mercredi. Des dizaines de milliers de Philippins ont renforcé ou quitté leur domicile avant l'arrivée mardi du typhon. Les Philippines sont frappées chaque année par une vingtaine de violentes tempêtes, dont beaucoup sont meurtrières. L'archipel des Philippines est la première masse terrestre que rencontrent les typhons nés au-dessus des eaux chaudes du Pacifique.

Sur ce sujet
Une faute?

Des centaines de milliers de Philippins ont passé la nuit de mardi à mercredi dans des centres d'évacuation pour échapper au premier typhon de la saison à frapper l'archipel.
Rammasun a fait au moins onze morts, selon le dernier bilan, et entraîné la paralysie de la capitale, Manille.

Rammasun («dieu du tonnerre» en thaïlandais) a arraché les arbres et les toits, et renversé des voitures, à Manille, mégapole de 12 millions d'habitants, comme dans les villages de pêcheurs sur la côte orientale.

Les vents ont atteint 200 km/heure sur les terres et le bilan mercredi à la mi-journée était de onze morts, selon les autorités. Cinq morts annoncés par l'agence gouvernementale de gestion des catastrophes et six autres victimes confirmées par les autorités locales.

L'oeil du typhon est passé dans la matinée au sud de Manille, mais des vents violents ont provoqué la paralysie de la capitale. L'électricité a été coupée dans plusieurs quartiers, y compris le quartier des affaires, Makati.

Vers la Chine

A travers le pays, quelque 350'000 personnes ont passé la nuit dans des centres d'évacuation, selon l'agence de gestion des catastrophes. Rammasun, qui a atteint les côtes orientales de l'archipel mardi soir avec des vents de 250 km/h, a un peu faibli ensuite et était en passe de quitter l'archipel pour poursuivre sa route au-dessus de la mer de Chine, vers le sud de la Chine.

Les Philippines sont frappées chaque année par une vingtaine de violentes tempêtes, dont beaucoup sont meurtrières. L'archipel est la première masse terrestre que rencontrent les typhons nés au-dessus des eaux chaudes du Pacifique.

En novembre dernier, le typhon Haiyan avait causé la mort de plusieurs milliers de personnes dans l'est du pays. Une partie du pays porte encore les stigmates de cet ouragan qui, outre les décès, a fait des centaines de disparus et des millions de sans-abri.

(ats)