États-Unis

07 mars 2011 15:19; Act: 07.03.2011 15:43 Print

Le violeur de la Côte Est derrière les barreaux

Un Américain recherché pour plusieurs agressions sexuelles a été arrêté. Il était en cavale depuis plus de 10 ans.

storybild

La police a diffusé ces portraits robot pour trouver le violeur. - Photo: AP

Une faute?

Aaron Thomas, 39 ans, est sous les verrous. L’homme, surnommé le «violeur de la Côte Est», est suspecté d’avoir abusé sexuellement de plus de 17 femmes, dans quatre Etats, depuis 1997.

Après quatorze ans de chasse à l’homme, les enquêteurs ont tenté le tout pour le tout pour attraper le violeur. La semaine dernière, ils se sont décidés à lancer une grande opération médiatique afin d’identifier le criminel. Ils ont diffusé son portrait robot et créé un site internet pour obtenir de nouvelles informations. Et la technique a porté ses fruits. Une connaissance de Thomas a contacté la police et a fourni des indications permettant aux enquêteurs de suivre les déplacements du camionneur suspecté. Un policier a finalement réussi à récupérer un mégot de cigarette du malfrat et un examen de l’ADN a permis de confirmer qu’il s’agissait bien du violeur en série recherché depuis plus d’une décennie.

Les services de police se sont rendus vendredi dernier au domicile de Thomas pour l’arrêter. «Il n’a pas opposé de résistance», a expliqué Joe Avery, officier de police de New Haven (Connecticut). Thomas a été inculpé d’agression, cambriolage, coups et blessures. Mais il est également accusé en Virginie où il est considéré comme fugitif et recherché pour viol, enlèvement et utilisation d’une arme à feu dans le but de commettre un crime. Sa liberté sous caution est fixée à un million de dollars.

Le détenu a tenté de se suicider par pendaison dans sa cellule samedi, ont expliqués plusieurs médias américains. Selon l'agent Joe Avery, du Service de police de New Haven, Aaron Thomas devrait survivre. Il est attendu aujourd’hui devant le juge.

(atk)