Guerre commerciale

26 août 2019 06:18; Act: 26.08.2019 10:49 Print

Les Bourses asiatiques plongent

Sur fond de guerre commerciale avec les États-Unis, le yuan a atteint son niveau le plus bas depuis plus de onze ans face au dollar.

storybild

A 10 h 15 heure de Shanghai (3 h 15 en Suisse), la monnaie chinoise cotait 7,1449 pour un dollar, son niveau le plus bas depuis le premier trimestre de 2008. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Bourses ont plongé lundi à l'ouverture, après des déclarations agressives du président américain Donald Trump dans la guerre commerciale sino-américaine. Le yuan est, quant à lui, reparti nettement à la baisse, touchant ses plus bas niveaux depuis plus de 11 ans face au dollar.

Dans les tout premiers échanges, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes dévissait de 537,15 points à 20 173,76 points, tandis que l'indice élargi Topix de toutes les valeurs du premier tableau s'effondrait de près de 2,5% à 1465,30 points.

À Hong Kong, l'indice composite Hang Seng lâchait 3,27%, ou 857,33 points, à 25 322 points. En Chine continentale, la Bourse de Shanghai cédait 1,6% à 2851,02 points et celle de Shenzhen 1,96% à 1547,83 points.

Du côté des devises, le yen est monté à un plus haut en près de trois ans, le dollar s'échangeant sous la barre des 105 yens, à 104,89 yens. Il valait 106,62 yens vendredi à la fermeture du marché tokyoïte.

Lundi à 10 h 15, heure de Shanghai (04 h 15 en Suisse), la monnaie chinoise cotait 7,1449 pour un dollar, en repli de 0,69% par rapport à la clôture de vendredi. Il s'agit de son niveau le plus bas depuis le premier trimestre de 2008.

Surenchères de taxes

Ces décrochages surviennent alors que la Chine a annoncé vendredi soir qu'elle allait relever ses droits de douane sur des produits américains représentant 75 milliards de dollars d'importations annuelles. Le président américain a répliqué immédiatement en annonçant des hausses plus fortes que prévu des droits de douane imposés sur la quasi-totalité des ventes du pays asiatique aux États-Unis.

M. Trump a en outre tétanisé les milieux d'affaires américains en les sommant de cesser de faire des affaires avec la Chine.

La Chine et les États-Unis sont engagés depuis plus d'un an dans un bras de fer commercial, qui s'est traduit par l'imposition réciproque de droits de douane punitifs sur plus de 360 milliards de dollars d'échanges annuels.

(nxp/afp)