Agriculture

07 juin 2019 04:13; Act: 07.06.2019 08:09 Print

Les USA utilisent des pesticides interdits en Europe

Sur les 374 pesticides autorisés pour l'agriculture aux Etats-Unis, 72 d'entre eux sont interdits dans l'UE.

storybild

Image d'illustration. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Plus du quart des volumes de pesticides utilisés dans l'agriculture américaine sont interdits dans l'UE; 3% d'entre eux le sont en Chine et 2% au Brésil. A l'inverse, les Etats-Unis n'interdisent que deux ou trois des produits permis dans chaque autre pays.

Il s'agit principalement d'herbicides, mais aussi d'insecticides et de fongicides, selon une étude publiée jeudi dans la revue «Environmental Health». Dans le détail, sur 374 principes actifs autorisés pour l'agriculture aux Etats-Unis en 2016, 72 étaient interdits dans l'Union européenne.

Deux produits en particulier sont interdits à la fois dans l'Union européenne, au Brésil et en Chine: le paraquat, un herbicide dangereux et banni d'Europe depuis 2007, et le phorate, un insecticide neurotoxique dont l'Etat de New York a interdit l'aspersion aérienne.

L'EPA est à blâmer

«A l'origine, le régulateur américain était très bien», dit l'auteur de l'étude, Nathan Donley, scientifique au Centre pour la diversité biologique, une ONG. L'Agence de protection de l'environnement (EPA) a été créée en 1970 et a interdit certains pesticides rapidement. «Beaucoup d'Américains sont toujours dans cet état d'esprit», poursuit Nathan Donley. «Ils ne se rendent pas compte à quel point les Etats-Unis sont devenus à la traîne».

La faiblesse du régulateur ne dépend pas vraiment selon lui du pouvoir politique, démocrate ou républicain. L'étude s'arrête d'ailleurs en 2016, dernière année de la présidence de Barack Obama, et ne couvre pas l'EPA de Donald Trump, qui l'a fortement affaiblie.

Le bureau des pesticides de l'EPA est à blâmer, explique Nathan Donley, qui dénonce l'influence des lobbys des pesticides et agricoles sur les décisionnaires. «Quand l'EPA prend des décisions que le secteur agricole n'aime pas, ils se retrouvent dans une situation politique délicate», ajoute-t-il, car c'est le Congrès qui décide du budget de l'EPA.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Nani le 07.06.2019 06:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Régional svp

    Continuez les importations et échanges commerciaux, ça fait longtemps que c'est le cas si jamais. Pour la Chine c'est la même chose si jamais. Ah mais suis-je bête, le commerce avant la santé et le bien-être.

  • Farnal Guperk le 07.06.2019 06:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Concurrence déloyale

    Et bien plus sont interdits en Suisse...

  • Jean Riz le 07.06.2019 06:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ecolo

    Et l'Europe signe des conventions de libre-échange avec ce pollueur...que seul le RN en France dénonce sous les quolibets de tous les autres partis, Écolos compris.

Les derniers commentaires

  • Eric Lecteur le 07.06.2019 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    En boucle

    Ces groupes possèdent à la fois le marché des semences, des pesticides et des médicaments. Les dites semences n'ont du rendement que si elles sont traitées chimiquement (appauvrissement des sols). Si cela nous rend malades ils feront aussi des bénéfices avec les médicaments qu'ils nous vendront.

  • @lain le 07.06.2019 13:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Différences entre les normes de production

    À prendre au sérieux, en vue des votations fédérales de 2020, notamment l'initiative "Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse"... Sans protection des plantes, la production indigène baissera inéluctablement et les importations de denrées alimentaires, produitent dans des normes qui n'ont rien à voir avec celles respectées par l'agriculture suisse, seront encore plus importantes qu'aujourd'hui... Merci d'y penser, au moment venu !

  • BZKGirl le 07.06.2019 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Boycott

    Puisque l'argent est le Dieu américain tout puissant, boycottons au maximum les produits américains, c'est de bonne guerre au vue du climat politique actuel. Notre santé et notre planète vaut combien de milliards de $$$ à votre avis?

  • ParaDoxe le 07.06.2019 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    que du bon pour le meilleur

    Sans parler des OGM dont-ils raffolent!

  • S.W le 07.06.2019 11:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'appat du gain.

    Tout ça pour dire ne pas prendre des produits US? Combiens d'autres pays utilisent des produits interdits? Et ici en Suisse? Combiens de produits sont cancerigène et sont en vente comme les concervateurs et autres? Dans les textiles qui sont fabriquer en indonésie et que ces usines balancent leurs produits chimiques dans les eaux? On en parle pas trop mais à votre avis pourquoi le taux de mortalité et de malformation à plus qu'augmenté ces dernières années à cause de tout ces produits chimique qu'on mange ou qu'on a chez nous? Ne pas oublié Mosanto aussi.