Bataille de l'eau à Vittel (F)

21 octobre 2019 17:33; Act: 22.10.2019 07:00 Print

Les autorités brident le débit d'eau à Nestlé

Le préfet des Vosges a convenu que «les besoins en eau potable des populations à partir des seules ressources locales étaient prioritaires».

storybild

Les nouvelles autorisations de prélèvement seront communiquées d'ici fin 2021. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les autorités françaises sont revenues sur leur décision d'accorder à Nestlé Waters la priorité d'usage pour prélever, à des fins commerciales, l'eau d'une nappe souterraine dans les Vosges menacée d'assèchement. Si les réductions de consommation attendues ne sont pas encore chiffrées, le retour «certain» à l'équilibre de la «Vittel Bonne Source» en question est prévu d'ici 2027.

Le préfet des Vosges a convenu que «les besoins en eau potable des populations à partir des seules ressources locales étaient prioritaires», en application d'un «principe de proximité», et préconisé «un plan ambitieux d'économies d'eau tous usagers confondus». Les nouvelles autorisations de prélèvement seront communiquées d'ici fin 2021, a-t-il indiqué lundi lors d'une conférence de presse.

Observatoire indépendant

«Mon équipe est actuellement mobilisée pour analyser les implications industrielles, techniques et commerciales de cette nouvelle approche», a déclaré Sophie Dubois, directrice générale de Nestlé Waters France, par voie de communiqué. «Nous sommes aussi très favorables à la création d'un observatoire indépendant qui analysera (...) les nappes afin que chacun puisse se référer aux mêmes données officielles», a-t-telle complété.

Sous la pression, de longue date, d'associations de la société civile, Nestlé Waters, qui regroupe les activités «Eaux» du géant alimentaire veveysan, a déjà réduit ses prélèvements.

Sa dernière mesure concerne l'abandon, depuis mi-septembre, des exportations de «Vittel Bonne Source» à destination de la Suisse (43 millions de bouteille en 2018). Cette eau minérale n'était en effet destinée qu'aux marchés helvétique (14,5%), allemand (81%) et des pays de l'Est (4,5%), ainsi que l'a précisé l'entreprise à AWP.

Une réduction de prélèvements déjà entamée

Pour 2020, le minéralier compte ne puiser que 600'000 mètres cubes, ce qui représente une réduction de 30% entre 2010 et 2019, selon la dirigeante, et moins que l'autorisation préfectorale de prélèvement d'un million de m3 par an, inchangée depuis 2004.

L'embouteilleur exploite deux autres nappes souterraines à proximité de Vittel à des fins de commercialisation des marques «Vittel Grande Source», «Contrexeville» et «Hépar». Dans sa prise de position lundi, le préfet des Vosges a également souhaité «rationnaliser les usages des trois gites locaux».

Début octobre, ce dernier renonçait à la solution préconisée par une instance constituée en 2010 pour limiter les prélèvements de «Vittel Bonne Source», dont le déficit annuel, connu depuis les années 1970, est évalué à 1,1 million de m3 par an, selon le service géologique national français.

Cette solution prévoyait que les Vittellois ne s'approvisionnent plus en eau potable de «Vittel Bonne Source», mais au moyen de canalisations sur une distance de plus de 30 km, Nestlé Waters conservant une priorité d'usage.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nes K Fare le 21.10.2019 19:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Notre eau-de-vie

    Excellente nouvelle pour les habitants

  • Circo Loco le 21.10.2019 19:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Buvons...

    ...l'eau du robinet, exigeons sa qualité. Beaucoup de plastique en moins.

  • Draven le 21.10.2019 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gangsta

    Aaaaah Nestlé waters... Des monstres du business. Le prototype parfait du capitalisme poussé dans son extrême.

Les derniers commentaires

  • Chrichri le 21.10.2019 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est incroyable!

    Des gens trouvent normale de consommer de l'eau minérale à leur robinet. Ils ne veulent pas partager?! Mais où va le monde!!!

    • Fanfan le 21.10.2019 21:08 Report dénoncer ce commentaire

      Non mais allo!

      Ce sont les sources des Vosges comme chez nous nos sources qui approvisionnent nos robinets! Vous voulez qu'ils achètent leur eau dans les bouteilles! Buvez l'eau de votre robinet et achetez une machine à faire des bulles si vous souhaitez du pétillant.

    • Mendrisiotto le 22.10.2019 18:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fanfan

      Boire de l:eau des lacs bourrés de traces d'antibiotiques et de médicaments, non merci. Buvez la vous même, Moi c'est de l'eau en bouteille Point

  • R.A.F.69 le 21.10.2019 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Bevaix ( ne) avait déjà fermé le caquet à Nestlé, l'eau n'appartient pas à des actionnaires.....

  • Krypton le 21.10.2019 19:55 Report dénoncer ce commentaire

    Pareil aux US

    Nestlé USA fait pareil aux US.. Des villes se révoltent contre la captation d'eau potable par Nestlé qui l'achète une misère et la revend 100 fois plus cher.. Mais bon, si il y en a qui l'achètent... C'est quand ca dépasse les quotas fixés que ca devient du vol...

    • Lulu le 21.10.2019 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Krypton

      Sans usines, pas d'emplois. Bref chacune ces idées.

    • Et?? le 21.10.2019 20:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Krypton

      Le but n'est pas la. Celui qui contrôlera les source d'eau potable qui diminue de plus en plus aura un grand pouvoir...

  • Draven le 21.10.2019 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gangsta

    Aaaaah Nestlé waters... Des monstres du business. Le prototype parfait du capitalisme poussé dans son extrême.

  • Larmailli le 21.10.2019 19:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ni foi, ni loi

    Les politiques du genre de ce préfet, qui s'illustrent en défendant des principes démagogiques bafouants les lois, sont de vrais dangers pour le futur.

    • Antimoine le 21.10.2019 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Larmailli

      Laisser aux residents l eau dont ils ont besoin, c'est de la demagogie ?