Bactérie mortelle

01 juin 2011 06:29; Act: 01.06.2011 08:47 Print

Les concombres espagnols n'y seraient pour rien

L'origine de l'épidémie de diarrhées mortelles en Allemagne n'a pas été trouvée dans les concombres importés d'Espagne.

Sur ce sujet
Une faute?

La source de cette contamination «sans précédent» n'a pas encore été découverte, a indiqué mardi soir Bruxelles. Madrid a réclamé de son côté des indemnisations pour son secteur agricole mis en cause.

Si l'origine de l'épidémie a été identifiée (une espère rare de la bactérie, l'E.coli 0104) cette souche de la bactérie n'a pas été trouvée au cours des tests réalisés en Allemagne sur des concombres importés d'Espagne et incriminés comme une des sources possibles de la contamination, selon le communiqué publié mardi soir à l'issue d'une réunion d'experts des 27 Etats membres.

L'alerte lancée vendredi citant les concombres bio produits dans deux régions d'Espagne reste toutefois maintenue et le commissaire européen chargé de la Santé John Dalli n'a pas évoqué sa levée.

Les bilans des victimes divergent entre la Commission et l'Allemagne, foyer de l'épidémie. Bruxelles a annoncé mardi soir neuf décès en Allemagne et un décès en Suède. Les autorités allemandes font elles état de 15 décès.

«Les chiffres que nous citons sont les cas officiellement liés à la bactérie E.Coli entero-hémorragique. Les autres cas, à ma connaissance, ne sont pas officiellement liés», a expliqué la porte- parole de la Commission.

«Quinze cas ont été confirmés en Suède, 14 au Danemark, six en France, sept aux Pays Bas, deux au Royaume-Uni, deux en Autriche, un en Espagne et deux en Suisse», selon le dernier bilan publié par la Commission.

Un deuxième cas détecté en Suisse avait été annoncé mardi par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). C'est une personne de retour d'Allemagne qui est concernée. L'état des deux patients est stable, leur maladie se déroule sans complication, selon l'OFSP.

M. Dalli a souligné que le nombre de nouveaux cas semblait décliner, mais il a invité les autorités de tous les Etats de l'UE a demeurer «vigilantes». Selon un expert de la Commission, d'autres annonces de décès sont «probables».

Madrid veut des indemnisations

La Commission s'est par ailleurs défendue d'avoir mis en cause l'Espagne dans l'alerte diffusée vendredi. «Personne n'a incriminé un pays ou une région», a insisté la porte-parole.

«Les autorités allemandes ont informé la Commission qu'elles avaient identifié l'un des vecteurs de transmission de la bactérie, des concombres bio importés de deux provinces d'Espagne, Alméria et Malaga», précisait le texte de la Commission. Un autre lot provenait des Pays-Bas, ajoutait l'alerte.

La ministre espagnole de l'Agriculture, Rosa Aguilar, a reproché aux autorités allemandes «des déclarations très malvenues en dénonçant les concombres espagnols, l'Espagne, comme étant l'origine de la contamination sans avoir de données fiables pour le dire».

La situation est «extraordinairement grave» pour le secteur, a-t- elle poursuivie. Elle a estimé l'ampleur des pertes à plus de 200 millions d'euros par semaine. «A un problème européen, une solution européenne», a-t-elle jugé.

Dédommagements possibles

«Nous allons demander une compensation pas uniquement pour les producteurs espagnols, mais pour tous les producteurs européens affectés par cette situation», a-t-elle précisé. D'autres pays comme les Pays-Bas par exemple ont vu leurs exportations de légumes vers l'Allemagne pratiquement cesser du jour au lendemain.

Bruxelles n'a pas souhaité dans l'immédiat se prononcer sur une indemnisation des producteurs lésés. «Nous ne voulons pas spéculer», a éludé la porte-parole.

Des dédommagements sont en revanche possibles, sous forme d'aides publiques. «Il faudra les notifier à la Commission. Mais pour l'instant nous n'avons pas eu de demandes», a précisé la porte- parole.

La crainte d'une infection à la bactérie a déjà causé en Suisse une forte baisse des ventes de concombres de production suisse, jusqu'à 50% selon les régions. Mais les producteurs ont cependant assuré mardi que les légumes suisses sont exempts de ce micro- organisme.

(ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Lola le 01.06.2011 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtons de tout tourner en psychose

    Après la psychose du H1N1, la psychose du concombre. J'espère que l'Allemagne indémnisera les producteurs de concombres de l'UE + de la Suisse pour les millions d'euros de pertes créées par la psychose que ce pays a engendré! Si ça ce trouve c'est un légume allemand qui est en cause ou cette bactérie a tout bonnement muté et que ce qui est en cause est le seul intestin de l'homme. Pour ma part, je continue de manger du concombre, des tomates, de la salade et je me porte comme un charme.

  • Nico le 01.06.2011 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà depuis que je suis gamin....

    Je savais depuis petit que les légumes c'est dangereux... Et Maman qui me forçAit à prendre des risques. Maintenant j'ai les preuves que le concombre est mortel. MAMANNNN !!! Saignant mon steak STP

  • Marc le 01.06.2011 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    YOUPI !!

    aaaah ben tant mieux je vais pouvoir resortir mon concombre et ranger le god michet :P

Les derniers commentaires

  • Marc le 01.06.2011 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    YOUPI !!

    aaaah ben tant mieux je vais pouvoir resortir mon concombre et ranger le god michet :P

  • Lanceur de psychoses à 20minutes le 01.06.2011 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Overdose de psychoses

    Tous ces allemands malades, ils se nourrissaient uniquement de concombres ? Parce que s'ils ont mangé autre chose, de la viande, du poisson, des nouilles, du pain et que sais-je encore, ça nous fait beaucoup de psychoses à lancer.

  • Le concombre masqué le 01.06.2011 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Ca vient d'ailleurs que les concombres

    Jusque-là l'Escherichia coli se trouvait surtout dans la viande hachée.

  • Nico le 01.06.2011 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà depuis que je suis gamin....

    Je savais depuis petit que les légumes c'est dangereux... Et Maman qui me forçAit à prendre des risques. Maintenant j'ai les preuves que le concombre est mortel. MAMANNNN !!! Saignant mon steak STP

  • Lola le 01.06.2011 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtons de tout tourner en psychose

    Après la psychose du H1N1, la psychose du concombre. J'espère que l'Allemagne indémnisera les producteurs de concombres de l'UE + de la Suisse pour les millions d'euros de pertes créées par la psychose que ce pays a engendré! Si ça ce trouve c'est un légume allemand qui est en cause ou cette bactérie a tout bonnement muté et que ce qui est en cause est le seul intestin de l'homme. Pour ma part, je continue de manger du concombre, des tomates, de la salade et je me porte comme un charme.