Allemagne

27 avril 2019 02:38; Act: 27.04.2019 02:38 Print

Les demandes d'asile syriennes en stand-by

L'Allemagne a décidé de reporter le traitement des demandes d'asile exprimées par des Syriens, selon la presse allemande.

storybild

Une femme lors d'un forum pour l'emploi réservé aux réfugiés, à Berlin. (Image d'illustration) (Photo: AFP)

Une faute?

L'Allemagne a interrompu le traitement de certaines demandes d'asile émises par des réfugiés syriens. Elle attend un nouvel examen de la situation sécuritaire dans le pays en guerre depuis 2011, selon le groupe allemand de presse régionale Funke.

Citant le ministère allemand de l'Intérieur, Funke précise samedi que certaines de ces demandes d'asile exprimées par des Syriens ont été «reportées». Des amendements doivent être apportés aux orientations du ministère. Les personnes concernées sont les demandeurs d'asile qui se sont vu accorder une «protection subsidiaire», à savoir ceux qui ont été confrontés dans leur pays à de sérieux dangers, des actes de guerre, la peine de mort ou la torture.

Selon les chiffres gouvernementaux, 17'411 Syriens ont bénéficié de ce statut en 2018. Selon Funke, les organisations de défense des réfugiés redoutent que le gouvernement d'Angela Merkel ne stoppe les demandes d'asile de citoyens syriens si les hostilités s'arrêtent dans leur pays.

Accueil critiqué

L'Allemagne est profondément divisée depuis la décision d'Angela Merkel en 2015 d'ouvrir, au plus fort de la crise des réfugiés, les frontières du pays à tous ceux qui fuyaient la Syrie dévastée par la guerre et les persécutions.

L'afflux depuis lors de plus d'un million de demandeurs d'asile, venus principalement de Syrie, d'Irak et d'Afghanistan, a nourri le développement de l'extrême droite en Allemagne représentée par la formation l'Alternative pour l'Allemagne (AfD). La guerre en Syrie qui a débuté en 2011 après la répression de manifestations prodémocratie a fait plus de 370'000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

(nxp/ats)