Libye

16 février 2011 08:09; Act: 16.02.2011 14:07 Print

Les émeutes de Benghazi font 38 blessés

Trente-huit personnes ont été blessées mardi dans des affrontements à Benghazi en Libye entre des manifestants «saboteurs» et les forces de l'ordre.

Sur ce sujet
Une faute?

Trente-huit personnes ont été blessées dans la nuit de mardi à mercredi dans des affrontements à Benghazi, dans le nord-est de la Libye, entre des manifestants et les forces de l'ordre, a indiqué à l'AFP le directeur de l'hôpital Al-Jala de Benghazi. Un précédent bilan du journal libyen «Quryna» faisait état de 14 blessés.

«Trente-huit personnes ont été admises à l'hôpital pour des blessures», a déclaré Abdelkarim Gubeaili, précisant que toutes les blessures étaient légères et résultaient de «bagarres entre manifestants qui en étaient venus aux mains».

Les forces de l'ordre étaient intervenues, selon le journal, pour mettre fin à des affrontements entre des partisans du leader libyen Mouammar Kadhafi et des «saboteurs» parmi des manifestants qui s'étaient rassemblés pour réclamer la libération d'un avocat représentant des familles de prisonniers tués en 1996 dans une fusillade dans la prison d'Abou Salim à Tripoli.

L'UE appelle à la liberté d'expression

De son côté, L'Union européenne (UE) a appelé mercredi la Libye à autoriser «l'expression libre» et à éviter «toute violence» après ces heurts.

«Nous appelons les autorités à écouter tous les gens qui participent aux protestations et ce que la société civile dit, et à permettre l'expression libre», a déclaré la porte-parole de la Haute Représentante de l'UE aux Affaires étrangères Catherine Ashton, Maja Kocijancik. «Nous appelons également au calme et à ce que toute violence soit évitée», a-t-elle précisé.

L'Union européenne «suit la situation de très près», a-t-elle souligné.

Vidéo amateur de la manifestation de mardi

(ats)