Zurich

10 octobre 2018 15:24; Act: 10.10.2018 16:34 Print

Les familles nombreuses moins exposées au cancer

Des chercheurs zurichois et australiens ont mis en exergue la corrélation entre la taille de la famille et la maladie du cancer.

storybild

La vie familiale procure un environnement émotionnel influençant positivement la résistance au cancer. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les familles nombreuses ont un risque de cancer inférieur à la moyenne, selon une étude de chercheurs zurichois et australiens. Etonnamment, cet effet protecteur est davantage marqué chez les hommes.

Une équipe de l'Université de Zurich (UZH) et de l'Adelaide Medical School s'est livrée à une méta-analyse de données portant sur 178 pays. Son constat: au niveau mondial, plus la famille est petite, plus la fréquence de certains cancers augmente.

«C'est le cas indépendamment du revenu, du degré d'urbanisation et de l'âge», indique Maciej Henneberg, co-auteur de ces travaux à l'UZH, cité mercredi dans un communiqué de cette dernière. Et ce n'est pas seulement le noyau familial - parents et enfants - qui compte, mais aussi le ménage élargi.

Plus le nombre d'enfants et la taille de la famille sont importants, moins l'on observe de cancers du poumon, de la vessie, de l'estomac, de la peau, du sein, du côlon, des ovaires, de l'utérus ou encore du cerveau.

Les hommes mieux protégés

Il était connu que plus une femme a eu de grossesses, moins elle risque un cancer du sein ou des ovaires. Les scientifiques ont donc été surpris de leurs résultats, qui indiquent que l'effet protecteur lié à la taille de la famille est plus prononcé chez les hommes.

Une explication possible est selon eux que la vie familiale, même si elle peut être stressante sous certains aspects, procure un environnement émotionnel influençant positivement la résistance générale aux maladies en général et au cancer en particulier.

L'être humain est issu de 4 millions d'années d'adaptation à la vie familiale classique comprenant parents et enfants, soulignent encore les auteurs. Il s'avère maintenant qu'un tel soutien mutuel est également important pour prévenir des maladies comme le cancer, selon ces travaux publiés dans la revue BMC Cancer.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Manu le 10.10.2018 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    Cancer

    Des foutaises... Feu ma mère qui avait une fratrie de 6 et mon père de 9 .. ont quasiment tous eu droit au cancer. Chaque jour qui passe une nouvelle bêtise sort de la bouche de ces soit disant spécialistes..

  • www.laimantrose.ch le 10.10.2018 18:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des statistiques en cachent dautres ?

    On parle ici de population mondiale. Or ce qui serait intéressant cest danalyser des populations identiques. Nos populations occidentales font en moyenne 1,2 enfants par couple. Les familles nombreuses ont aussi dautres particularités : statistiquement plus souvent issues de pays émergents, sous développés ou en guerre, avec une espérance de vie moindre ? Peut-être quils meurent dautre chose avant de mourir dun cancer ? Peut-être quils meurent sans que leur cancer ne soit détecté et de maladies parallèles plus visibles ?

  • kib le 10.10.2018 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hi !

    Moi je pense plutot l'inverse ... celui qui vit seul est forcement moins expose ! Mon dieu ces chercheurs ....

Les derniers commentaires

  • Jean Aymar le 11.10.2018 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    Stop à l'idiotie là

    Une "étude" de plus qui ne sert à rien ! le cancer est dans les gènes et héréditaire. Quel rapport entre le fait d'être plusieurs enfants et l'état de santé de chacun ??? non mais allo quoi ! certains sont payés pour faire de telles "études" ??? non mais sérieux quoi.

  • Arianit le 10.10.2018 22:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sortez faire du sport entre amis

    Faire du sport au moins 45minutes par jours intensif manger des fruits boir de leaux Pas dalcool pas de cigares cigarette électronique bonbon chewing-gum macdo et autrescochonnerie idem pour les aliments dans les boite de conserve boîte en plastique et autre privilégier les choses sein les gens disent que sa coute chère cest faux ! Jéconomise au total 20fr par mois cest rien mais cest déjà sa la plus part du temp jachète bio ou des fruits et légumes de là régions et cest pas plus cher riz complet idem donc courage à tous et motiver vous ensemble aller jamais seul vous aurez la motiv.

  • kib le 10.10.2018 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hi !

    Moi je pense plutot l'inverse ... celui qui vit seul est forcement moins expose ! Mon dieu ces chercheurs ....

    • Carole deriaz le 10.10.2018 21:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @kib

      5 enfants un vivant grâce à la sur qui a fait don de ses cellules souches et mon petit amour un autre cancer qui est un ange aujourd'hui... Rien à voir les 2. A d'autres les bêtises... SANS RANCUNE

  • www.laimantrose.ch le 10.10.2018 18:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des statistiques en cachent dautres ?

    On parle ici de population mondiale. Or ce qui serait intéressant cest danalyser des populations identiques. Nos populations occidentales font en moyenne 1,2 enfants par couple. Les familles nombreuses ont aussi dautres particularités : statistiquement plus souvent issues de pays émergents, sous développés ou en guerre, avec une espérance de vie moindre ? Peut-être quils meurent dautre chose avant de mourir dun cancer ? Peut-être quils meurent sans que leur cancer ne soit détecté et de maladies parallèles plus visibles ?

  • Manu le 10.10.2018 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    Cancer

    Des foutaises... Feu ma mère qui avait une fratrie de 6 et mon père de 9 .. ont quasiment tous eu droit au cancer. Chaque jour qui passe une nouvelle bêtise sort de la bouche de ces soit disant spécialistes..

    • Barras le 10.10.2018 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Manu

      Vous généralisez votre cas particulier. Vous critiquez les spécialistes, en tout cas vous ne lêtes certainement pas en statistiques. Le discours populiste doit vous plaire vu vos raisonnements simplistes.

    • Jade le 10.10.2018 19:11 Report dénoncer ce commentaire

      @Manu

      Ne pas oublier qu'il est de notoriété publique que les scientifiques doivent publier. Possible, pas certain, oui mais, domicile, alimentation, bien d'autres critères entrent en jeu. Population mondiale, tellement de différences.

    • lila le 11.10.2018 05:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Manu

      Le cas de votre mère ne reflète pas une situation moyenne.