France

19 février 2019 21:47; Act: 19.02.2019 22:45 Print

Les fautes d'orthographe nuisent à l'embauche

Selon un sondage publié ce mardi en France, une majorité de recruteurs écarte les candidatures truffées de fautes.

storybild

Les fautes dans les CV sont de plus en plus fréquentes. (Photo: Keystone)

Une faute?

Contrairement à ce que l'on pourrait penser dans notre société toujours plus numérique, l'expression écrite jouerait encore un rôle important pour les employeurs, du moins en France. En effet, un sondage réalisé pour «Mon coach Bescherelle» – l'application du roi de la grammaire francophone –, paru mardi dans «Le Parisien», montre que l'orthographe et la grammaire restent des critères de choix auprès des recruteurs.

Selon l'enquête menée auprès de 200 personnes chargées d'embaucher, 52% d'entre elles affirment que le niveau en expression écrite a joué un rôle dans la mise à l'écart d'une candidature. Elles sont aussi 44% à admettre qu'un faible niveau a pu «susciter des remarques» et 15% ont souligné que l'orthographe a «freiné une promotion».

Important pour 99% des recruteurs

En outre pour 99% des recruteurs, l'expression écrite est importante tant à l'embauche que durant le travail, où les e-mails échangés entre clients et collègues sont devenus essentiels et peuvent avoir un impact sur l'image de l'entreprise. «Dans un monde d'hypercommunication, les salariés sont amenés de plus en plus souvent à s’exprimer par écrit, beaucoup sont devenus les ambassadeurs de leur employeur sur les réseaux sociaux», explique ainsi Célia Rosentraub, directrice des Éditions Hatier-Bescherelle.

En France, les responsables des ressources humaines n'ont jamais autant été confrontés aux fautes de leurs employés, selon «Le Parisien». Le journal évoquait ainsi en septembre dernier une enquête menée sur 100 CV. Les résultats montraient que les candidatures comportaient en moyenne 19 fautes d'orthographe pour les hommes, 15 pour les femmes.

Selon le journal, parmi les 20 fautes les plus fréquentes commises par les Français, on trouve les consonnes doubles, l'accord de l'adjectif, la confusion participe passé-infinitif, celles sur le quoique-quoi que ou le peut-peu, ou encore celles sur le ce-se ou le conditionnel-futur.

(cht)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Waban le 19.02.2019 22:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normal

    L'orthographe fait partie de l'éducation. Il est normal que cela entre en jeu lors de la recherche d'un emploi.

  • Horribilis le 19.02.2019 23:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Piquant

    Il y en a qui arrivent à écrire "sais" à la place de "c'est". On frise le crime contre l'humanité.

  • Eob le 19.02.2019 22:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Word, internet et le dico

    Avec tous les moyens mis à disposition comment peut-on encore réussir à envoyer une lettre ou autre document truffé des fautes d'orthographe?

Les derniers commentaires

  • Blackwitch1 le 20.02.2019 23:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En tout cas...

    En Suisse les fautes d'orthographe ne nuisent pas à l'embauche! En tout cas pas dans les journaux, les régies, chez les avocats, j'en passe et des meilleures!!!

  • dede le 20.02.2019 13:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au minimum 1 langue

    pour ma part j'estime que savoir écrire correctement sa langue maternelle est 1 minimum... pour les autres langues que l'on apprends, enfin que j'apprends, vu le peu de gens qui sont au minimum bilingues, la on peut se permettre des erreurs

  • le français ? le 20.02.2019 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    horreur, malheur !

    Cachez donc cette langue que je ne saurais connaître! Chaque prof de fran4ais "honnête" vous dira la vérité: Vous pouvez étudier le français toute la vie ou jusqu'à l'âge de 99 ans, sans le connaître. Imaginé par les riches pour les riches, le français est comme la loi française: "L'inattentif, le professeur de français n'a pas remarqué qu'un autre professeur de français pouvait nuire à la francophonie par ces fautes d'orthographe."

  • Souplesse le 20.02.2019 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    D'esprit

    Ayant moi-même fait des concours d'orthographe dans ma jeunesse, je ne peux qu'approuver que cela soit valorisé. MAIS, dans certaines situations cela me semble totalement inutile et disproportionné!! Qu'on le veuille ou pas, tout ne tourne pas autour du bien écrire! Donc, faire corriger son CV avant de l'envoyer: oui, accepter d'être regardé de travers pour ça: non. Par contre, pour avoir corrigé des travaux (individuels et de groupe) de futurs enseignants, là, je me fais du souci!

    • Lol le 20.02.2019 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Souplesse

      Moi persau je fé jamé de fotes ;-)))))

  • Seba le 20.02.2019 07:59 Report dénoncer ce commentaire

    ah bon

    100 blages ...:)