Enfants séquestrés en Californie

16 janvier 2018 22:02; Act: 16.01.2018 22:08 Print

Les parents étaient endettés jusqu'au cou

Louise et David Turpin sont accusés d'avoir attaché et affamé leurs 13 enfants. Incarcéré, le couple avait des problèmes d'argent.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Une nouvelle maison de l'horreur a été mise au jour. Les autorités ont découvert lundi treize frères et soeurs affamés par leurs propres parents dans une petite ville de Californie. Les enfants étaient retenus à l'intérieur dont certains étaient attachés avec des chaînes et des cadenas.

D'après des informations du «New York Times», le couple incarcéré pour torture et mise en danger d'enfants avait été déclaré en faillite en 2011 en Californie. Selon des documents judiciaires, Louise et David Turpin avaient presque 500'000 dollars de dettes. M. Turpin travaillait comme ingénieur dans l'entreprise Northrop Grumman, active dans la défense et gagnait 140'000 dollars par année. Louise était femme au foyer.

Ivan Trahan, l'avocat qui a géré leur faillite, a déclaré dans une interview téléphonique au «New York Times» que les deux parlaient souvent de leurs enfants. Ils en avaient 12 au moment de leur faillite. «Nous nous souvenons d'eux comme d'un très bon couple. C'est choquant», s'est confié l'homme de loi.

Maison suspecte

Interrogés par différents médias américains, des voisins ont également témoigné. Plusieurs personnes ont raconté au «Los Angeles Times» un incident survenu il y a quelques mois chez les Turpin. Des enfants de la famille avaient été vus déroulant du gazon dans la cour de la maison sous des projecteurs, le tout sous le regard de leur mère. «C'était bizarre», a raconté une voisine. Roberto Gomez qui vit dans la maison située derrière celle de la famille a expliqué lui que les lumières de la maison étaient allumées à toute heure du jour comme de la nuit et que personne ne semblait jamais en sortir. L'état physique des membres de la famille faisait également souci. «Tout le monde était très maigre. Pas une maigreur sportive, mais une maigreur de malnutrition», a témoigné un autre résident du quartier.

Interrogés par ABC News, les parents de David Turpin se sont dit choqués par ces allégations. Ils ont aussi fait savoir qu'ils n'avaient pas vu leur fils, leur belle-fille et leurs petits enfants depuis quatre ou cinq ans. Ils ont aussi précisé que les enfants étaient «scolarisés à la maison».

(20 minutes)