Libye

02 mai 2012 18:02; Act: 02.05.2012 18:08 Print

Les partis religieux seront autorisés

Un article de loi, qui prévoyait l'interdiction des formations politiques fondées sur des bases religieuses, a été abandonné par les autorités de transition.

Une faute?

Le Conseil national de transition (CNT) au pouvoir en Libye a renoncé à un article dans la loi sur les partis politiques qui interdisait les formations politiques fondées sur des bases religieuses, tribales ou ethniques, selon le texte de loi lu mercredi devant la presse.

Le texte lu par le comité juridique du CNT ne comprenait aucune mention de l'interdiction des partis religieux ou tribaux, contrairement à ce qui avait été annoncé par le CNT la semaine dernière.

L'adoption de cette loi avait été annoncée le 24 avril par le porte-parole et des membres du CNT, qui avaient affirmé que la loi comprenait un article interdisant les partis fondés sur des considérations religieuses, régionales, ethniques ou tribales. Un membre du CNT a expliqué mercredi à l'AFP sous couvert de l'anonymat que cette annonce était un «ballon d'essai pour tester les réactions».

Cette loi, la première du genre depuis 1964, empêchait telle que formulée la semaine dernière les islamistes radicaux et les fédéralistes de s'organiser politiquement, une stratégie d'«exclusion» dénoncée par leurs représentants.

(afp)