Côte d'Ivoire

29 mars 2011 19:50; Act: 29.03.2011 20:40 Print

Les pro-Ouattara progressent vers le sud

Les forces soutenant le président ivoirien reconnu Alassane Ouattara progressaient mardi vers le sud de la Côte d'Ivoire et la capitale économique Abidjan.

storybild

Les forces de Ouattara progressent dans tout le sud du pays. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Forces républicaines, qui regroupent essentiellement les ex- rebelles contrôlant le nord du pays depuis 2002, ont lancé lundi une offensive contre les militaires fidèles au président sortant Laurent Gbagbo sur Duékoué, Daloa (centre-ouest) et Bondoukou (est).

Un hélicoptère de la Mission de l'ONU en Côte d'Ivoire (ONUCI) «a essuyé des tirs» des forces soutenant le président reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara, lundi au-dessus de la ville de Duékoué (ouest), a annoncé mardi l'ONUCI.

L'hélicoptère «effectuait un vol de reconnaissance au-dessus de Duekoué», important carrefour stratégique de l'ouest ivoirien, que les combattants pro-Ouattara affirment avoir pris à l'issue de combats lundi, selon un communiqué de la mission onusienne.

Division évoquée

«Des éléments des Forces républicaines (pro-Ouattara) sont les auteurs de ces tirs qui n'ont pas atteint l'hélicoptère», poursuit l'ONUCI, condamnant «avec la dernière énergie cette attaque contre des Casques bleus qui constitue un crime de guerre».

A Duékoué, des habitants ne pouvaient affirmer avec certitude qui contrôlait la ville, que les forces pro-Ouattara ont assuré avoir prise.

Mardi matin, une source à l'état-major des Forces de défense et de sécurité (FDS), fidèles à M. Gbagbo, a affirmé à l'AFP que «les combats se poursuivent à Duékoué», à 300 km au nord de San Pedro, plus grand port d'exportation de cacao au monde.

Et «c'est la même chose à Daloa (centre-ouest)», à 250 km au nord du port cacaoyer, selon cette source.

Suggestion évoquée

A Daloa, certains habitants assurent que les Forces républicaines ont pris l'agglomération, une des plus importantes du pays.

Mais d'autres résidents ont indiqué que ces manifestations de joie se limitaient aux quartiers favorables à M. Ouattara.

Depuis leur fief de Bouaké (centre), le porte-parole des Forces républicaines Seydou Ouattara a affirmé mardi à l'AFP qu'elles «maîtrisent Daloa, Bondoukou et Agnibilekrou». «Nos hommes sont maintenant en partance pour Abengourou» (220 km au nord-est d'Abidjan), a-t-il ajouté.

Mesure attendue par le HCR

Un responsable de l'école de gendarmerie à 40 km de Daloa, formant les paracommandos de la gendarmerie et qui a été prise dans la nuit par les Forces républicaines, a été tué, a indiqué une source à l'état-major FDS.

Les Forces républicaines ont pris dans la nuit de lundi à mardi le contrôle de Bondoukou, importante ville de l'Est, frontalière du Ghana, ont rapporté des habitants.

Alors que près d'un million de personnes ont été déplacées et que quelque 112 000 Ivoiriens se sont réfugiés au Liberia, le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) se prépare à un fort afflux de réfugiés au Ghana.

(ats)