Espagne

09 juin 2019 15:47; Act: 09.06.2019 22:34 Print

Les prostituées étaient détenues au sous-sol

La police espagnole a démantelé, dimanche, un réseau d'exploitation sexuelle à Marbella, dans le sud du pays.

storybild

Certaines victimes sont arrivées volontairement, d'autres ont été trompées avec la promesse qu'elles travailleront dans un institut de massage. (image prétexte) (Photo: Keystone)

Une faute?

La police espagnole a annoncé dimanche avoir arrêté à Marbella (sud) 21 personnes accusées d'appartenir à un réseau d'exploitation sexuelle de jeunes femmes, dirigé par une famille portugaise.

Dans la célèbre station balnéaire de la Costa del Sol d'Andalousie, le réseau disposait d'une résidence fonctionnant comme une maison de passe permanente, où les femmes étaient détenues au sous-sol et soumises à «un régime d'amendes, de journées épuisantes et de menaces», a expliqué la police.

Les victimes, dont huit ont été libérées lors de l'opération, étaient «soit arrivées volontairement, soit en ayant été trompées après s'être vu promettre un travail dans un institut de massage», a précisé la police.

Les dirigeants de l'opération, qui distribuaient également de la drogue à leurs clients, «appartenaient à un clan familial portugais», a-t-elle jouté.

(nxp/afp)