Grotte en Thaïlande

24 juillet 2018 15:39; Act: 24.07.2018 16:12 Print

Les rescapés se rasent la tête avant leur retraite

Les enfants restés coincés 15 jours dans une grotte en Thaïlande s'apprêtent à effectuer une retraite dans un temple bouddhiste.

Sur ce sujet
Une faute?

Les enfants miraculeusement évacués d'une grotte inondée de Thaïlande après plus de deux semaines sous terre ont eu la tête rasée mardi lors d'une cérémonie bouddhiste, préalable à une retraite dans un monastère, en hommage au plongeur mort pendant l'opération de secours. «C'est quelque chose que nous voulons faire depuis qu'ils ont été évacués de la grotte. Le moment est venu», a expliqué à l'AFP Aisha Wiboonrungrueang, la mère de Chanin, onze ans, le plus jeune des rescapés, assistant à la cérémonie organisée dans le temple de Pha That Doi Wao, dans la province de Mae Sai, dans le nord de la Thaïlande.

Comme dix autres de ses camarades, Chanin, revêtu d'une robe blanche de novice, a eu la tête rasée lors d'une longue cérémonie bercée par les prières des moines. Seul un des enfants du groupe, chrétien, a assisté à la cérémonie sans y participer.

Leur entraîneur de foot, seul adulte présent dans la grotte, va lui aussi faire une retraite dans un monastère, une pratique courante dans ce pays majoritairement bouddhiste, servant de rite de passage.

Apaiser les esprits

Il s'agit par ce rituel de rendre hommage à l'ancien membre des commandos de marine thaïlandais mort en posant les bouteilles d'oxygène nécessaires à leur évacuation et d'apaiser également les «esprits» du lieu du drame, dans ce pays profondément animiste, où arbres et grottes ont une âme.

Âgés de 11 à 16 ans, les membres de l'équipe de football des «Sangliers sauvages», qui étaient restés bloqués, à partir du 23 juin et pour certains jusqu'au 10 juillet, dans la grotte de Tham Luang, une des plus grandes de Thaïlande, ont passé quelques jours en famille depuis leur sortie d'hôpital.

Après avoir survécu en buvant l'eau sur les parois de la grotte, pendant neuf jours sans contact avec l'extérieur, ils se sont tous remis rapidement en une semaine à l'hôpital et ils se sont déjà rendus la semaine dernière dans un temple bouddhiste pour une série de rituels censés leur porter bonheur. Leur séjour au monastère doit durer neuf jours.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • City_Zen le 24.07.2018 18:09 Report dénoncer ce commentaire

    Question de culture

    On continue d'en parler parce que la suite de l'histoire est inhabituelle pour nous Européens. Si ça avait été des enfants d'ici, leurs réactions auraient été très différentes et les prises en charge psychologiques n'auraient pas été les mêmes non plus. Là-bas, c'est le karma qui est responsable et ils réfléchissent à l'influence de cet événement sur leur vie. Les Asiatiques sont altruistes, contrairement à nous centrés sur nos petites personnes, les dommages et intérêts et autres... Vos commentaires me navrent.

  • Bergamote le 24.07.2018 18:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lâchez laffaire

    Vous ne voulez pas les laisser tranquilles et passer à autre chose? Manquerait plus que vous les suiviez dans leur retraite...!

  • FanDu46 le 24.07.2018 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Manipulé ou pas ?

    Je suis vraiment très curieux de savoir jusqu'à quel pont ces jeunes sont manipulés par le gouvernement ou les médias pour continuer à alimenter les journaux du monde entier ?

Les derniers commentaires

  • Neuneu le 24.07.2018 20:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    richnou

    Le bouddhisme est une escroquerie, c'est skippy qui le dis.

  • Bibi le 24.07.2018 19:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle tristesse

    Tous ces commentaires négatifs me navrent Je suis triste

  • Bergamote le 24.07.2018 18:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lâchez laffaire

    Vous ne voulez pas les laisser tranquilles et passer à autre chose? Manquerait plus que vous les suiviez dans leur retraite...!

  • Diego Ramadona le 24.07.2018 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cest bon

    Je crois quon peut tourner la page.

  • City_Zen le 24.07.2018 18:09 Report dénoncer ce commentaire

    Question de culture

    On continue d'en parler parce que la suite de l'histoire est inhabituelle pour nous Européens. Si ça avait été des enfants d'ici, leurs réactions auraient été très différentes et les prises en charge psychologiques n'auraient pas été les mêmes non plus. Là-bas, c'est le karma qui est responsable et ils réfléchissent à l'influence de cet événement sur leur vie. Les Asiatiques sont altruistes, contrairement à nous centrés sur nos petites personnes, les dommages et intérêts et autres... Vos commentaires me navrent.

    • adele le 24.07.2018 19:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @City_Zen

      je suis d'accord avec ce que vous dites sur la différences de nos cultures et les méthodes adoptées par chacun... Mais nos médias tendent, par la récurrence des articles pondus sur cette affaire, à "stariser" ces jeunes... Ils méritent maintenant d'être laissés tranquilles, cela ne concerne plus personne, ce qu'ils vivent chez eux, cela ne nous regarde plus. Nous avons compati lorsqu'ils étaient en grand danger, ils ne le sont plus. basta donc.