Presse russe

14 décembre 2011 08:17; Act: 14.12.2011 08:51 Print

Limogé pour une photo insultant Poutine

Le rédacteur en chef d'un hebdomadaire russe a été limogé pour avoir publié la photographie d'un bulletin de vote portant une inscription insultante pour Poutine.

Sur ce sujet
Une faute?

Le rédacteur en chef de l'hebdomadaire russe «Kommersant-Vlast», Maxim Kovalski, a annoncé mardi avoir été limogé. La veille, il avait publié dans son magazine une photographie d'un bulletin de vote portant une inscription insultante pour le Premier ministre Vladimir Poutine.

Ce numéro est largement consacré aux fraudes présumées lors des élections législatives du 4 décembre, à l'issue desquelles le parti Russie unie de Poutine, quoiqu'en forte baisse, a conservé la majorité absolue à la Douma d'Etat, la chambre basse du Parlement.

Pressions

«La raison de mon licenciement, c'est le numéro consacré aux élections. Mais j'ai ma conscience pour moi et je pense avoir fait ce qu'il fallait», a dit Kovalski à Reuters. Selon lui, le Kremlin a fait pression sur le propriétaire du magazine, le milliardaire Alicher Ousmanov, pour obtenir sa tête. Un responsable de la société Kommersant-Holding, Andreï Galiev, a également été chassé.

Pour justifier ses décisions, Ousmanov a déclaré que certains articles publiés dans les derniers numéros de «Kommersant-Vlast» étaient contraires à la déontologie journalistique.

«Poutine, va te faire f...»

Demian Koudriavtsev, directeur de la maison d'édition Kommersant, qui publie également le quotidien du même nom, a annoncé à Reuters qu'il avait présenté sa démission à Ousmanov à la suite de la publication de la photographie litigieuse - dont il assure n'avoir pas été informé. Il a dit attendre la décision d'Ousmanov dans les prochains jours.

La photographie incriminée montrait un bulletin de vote en faveur du parti d'opposition Iabloko, griffonné d'un «Poutine, va te faire f...». Elle était accompagnée de la légende suivante: «Un bulletin correctement rempli et jugé invalide».

(ats)