Brexit

27 février 2019 15:16; Act: 27.02.2019 15:33 Print

Londres accédera aux marchés publics à l'OMC

Après le Brexit, les marchés publics de l'Organisation mondiale du commerce seront accessibles aux Britanniques. Une décision prise mercredi à Genève.

storybild

Julian Braithwaite, l'ambassadeur britannique auprès de l'ONU à Genève (à droite), n'a pas caché sa satisfaction après la décision rendue par le Comité à l'OMC. (Photo: @OMC)

Une faute?

La Grande-Bretagne va pouvoir accéder à l'accord sur les marchés publics à l'OMC après son départ de l'UE. Les parties à cet arrangement ont donné mercredi à Genève leur feu vert après plusieurs mois de discussions.

Les négociations avaient été lancées en juin dernier. Mais des Etats échaudés par l'attitude britannique avaient retardé l'approbation des propositions lancées par Londres.

La décision a pu être prise mercredi lors d'une réunion du Comité sur les marchés publics à l'OMC, explique une source proche des négociations commerciales à Genève. Un accord de principe avait déjà été trouvé fin novembre.

Un «moment significatif»

L'entrée en vigueur de cette accession est prévue 30 jours après la déclaration formelle d'acceptation par le gouvernement britannique. Ce pays est pour le moment couvert par l'accord comme membre de l'UE jusqu'à l'application du Brexit ou jusqu'à l'expiration de la période intermédiaire si les deux parties trouvent un accord.

La Grande-Bretagne rassemble plus d'un quart des marchés publics de l'UE couverts par l'accord à l'OMC. En prenant en compte seulement les entités des gouvernements centraux, cette part atteint près de la moitié.

L'ambassadeur britannique auprès de l'ONU à Genève Julian Braithwaite a salué un «moment significatif» après cette décision rendue par le Comité à l'OMC. Les parties à l'accord se sont elles réjouies de la possibilité pour leurs entreprises de bénéficier du même accès qu'actuellement aux marchés publics britanniques.

(nxp/ats)