Défense

11 juillet 2018 03:44; Act: 11.07.2018 07:04 Print

Londres va renforcer sa présence en Afghanistan

La Première ministre britannique Theresa May a annoncé mardi l'envoi de 440 soldats supplémentaires en Afghanistan.

storybild

Image d'archive de soldats britanniques en Afghanistan. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement britannique a prévu de quasiment doubler le nombre de ses soldats stationnés en Afghanistan. Il répond à une demande du président américain Donald Trump a appelé à l'envoi de renforts pour y maintenir une sécurité fragile face aux talibans et à l'EI.

A la veille du début du sommet de l'OTAN à Bruxelles, la première ministre Theresa May a annoncé mardi l'envoi de 440 soldats supplémentaires. Ce nouveau déploiement portera le contingent britannique en Afghanistan à environ 1100 soldats.

Les soldats, qui arriveront en partie en août puis en février prochain, prendront part à Kaboul à une mission menée par l'OTAN dont le but est de former et d'aider l'armée afghane. L'armée britannique ne participe plus aux opérations de combat depuis 2014.

17 ans en Afghanistan

«Nous soulignons que lorsque l'OTAN appelle, la Grande-Bretagne est parmi les premiers à répondre», a déclaré Theresa May. «L'OTAN est plus vitale que jamais et notre engagement auprès d'elle reste inébranlable.»

Donald Trump, qui a annoncé l'année dernière que les Etats-Unis enverraient plusieurs milliers de soldats supplémentaires en Afghanistan, a demandé à la Grande-Bretagne et aux autres pays de l'OTAN d'y envoyer des renforts. Les Etats-Unis ont lancé il y a près de 17 ans leurs premières opérations contre les insurgés taliban.

En octobre doivent avoir lieu en Afghanistan les élections législatives, vues comme un test crucial pour la démocratie dans un pays miné par les conflits depuis quatre décennies.

(nxp/ats)