France

03 juin 2011 10:48; Act: 03.06.2011 11:03 Print

Luc Ferry entendu sur une affaire de pédophilie

L'ex-ministre français Luc Ferry, qui a accusé un autre ancien membre du gouvernement d'avoir eu des relations pédophiles au Maroc sans le nommer, était entendu vendredi comme témoin par la police à Paris.

Sur ce sujet
Une faute?

Luc Ferry, philosophe et ancien ministre de l'Education nationale (2002-2004), est arrivé vendredi matin dans les locaux de la brigade de protection des mineurs, a précisé cette source.

Une enquête préliminaire a été ouverte mercredi par le parquet de Paris après les accusations de pédophilie lancées lundi par M. Ferry contre un ancien ministre non identifié, afin qu'il précise ses déclarations.

Lundi soir sur la chaîne privée Canal+, M. Ferry avait affirmé, sans donner de nom, qu'un «ancien ministre» s'était «fait poisser (attraper, ndlr) à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons», assurant tenir cela des «plus hautes autorités de l'Etat» (français) et notamment d'un Premier ministre.

Remous dans les médias

Ses déclarations ont suscité des remous dans toute la classe politique, plusieurs personnalités de la majorité de droite le sommant de donner à la justice un nom et des faits précis.

Luc Ferry a expliqué qu'il avait évoqué cette affaire pour expliquer que les journalistes ne pouvaient pas tout dire sur la vie privée des responsables politiques.

Les médias français ont été accusés d'indulgence en la matière, à la suite de l'affaire Dominique Strauss-Kahn, l'ancien patron français du Fonds monétaire international (FMI), poursuivi aux Etats-unis pour crimes sexuels présumés.

La justice enquête sur les propos de Luc Ferry

(afp)