France

17 août 2019 21:48; Act: 17.08.2019 22:48 Print

Macron appelle son peuple à se «réconcilier»

«Il y a parfois des bonnes raisons d'être en désaccord et il faut les respecter», a déclaré notamment le président de la République.

storybild

Emmanuel Macron, qui a passé ses congés au Fort de Brégançon, dans la commune de Bormes-les-Mimosas, s'exprimait devant son maire, des élus locaux, d'anciens combattants et quelques 200 à 300 invités. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Emmanuel Macron a appelé les Français à se «réconcilier» après les «moments difficiles» des derniers mois, et fustigé «l'esprit de résignation et les petits abandons», lors de la commémoration des 75 ans de la libération de Bormes-les-Mimosas (Var). «Notre pays parfois se divise et nous avons vécu ces derniers mois des moments difficiles de division, parfois de violence, dont il nous faut savoir sortir.

«Il y a parfois des bonnes raisons d'être en désaccord et il faut les respecter, il y en a d'autres que l'on peut contester, il faut savoir toutefois les entendre», a déclaré le président de la République. «Mais il ne faut jamais oublier que quels que soient les désaccords, aux grands moments de notre histoire nous avons su nous réconcilier pour avancer», a-t-il ajouté louant à plusieurs reprises «l'héroïsme» des résistants et des soldats qui ont participé à la Libération.

«Une crise profonde de doute»

«Je crois très profondément que ce que notre pays, notre continent sans doute, et le monde occidental traverse aujourd'hui, est une crise profonde de doute, (...) mais réside aussi parfois dans l'oubli du courage, dans l'esprit de résignation, dans les petits abandons», a poursuivi le chef de l'exécutif.

«Ce qui porte notre pays ce sont ces siècles de bravoure, c'est cette force d'âme, c'est cet esprit de résistance. C'est ce fait qu'il n'y a rien en France au dessus de la liberté et de la dignité de chacun, cet amour de la France, c'est ce qui doit nous réconcilier», a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron, qui a passé ses congés au Fort de Brégançon, dans la commune de Bormes-les-Mimosas, s'exprimait devant son maire, des élus locaux, d'anciens combattants et quelques 200 à 300 invités.

500 personnes sur la place de Bormes

Il a profité de son discours pour tisser des liens entre «l'héroïsme» du passé et «les héros d'aujourd'hui», citant les «élus de la République, membres de la sécurité civile, policiers, gendarmes, militaires, soignants».

Le président, qui avait déjà assisté à ce rendez-vous à Bormes-les-Mimosas l'an dernier et a promis de renouveler sa visite, a enchaîné sur un bain de foule, bronzé et tout sourire, en bras de chemise. Son épouse, le bras en écharpe, l'accompagnait. Quelque 500 personnes se pressaient sur la place principale de Bormes, et le président a enchaîné, dans une ambiance bon enfant, des dizaines de poignées de mains et de selfies.

«Il peut y avoir dans une société des divergences et des débats, il en faut, et il faut savoir les faire vivre. Mais il faut savoir aussi ce qui nous tient, d'où nous venons, ce qui nous lie et ce qui nous permet aussi d'embrasser l'avenir», a commenté M. Macron à l'AFP, lors de ce bain de foule.

Cap sur les réformes

«L'héroïsme est encore là dans la société, nous avons cette force d'âme il nous faut maintenant la révéler», a-t-il poursuivi. Depuis le début de ses vacances le 25 juillet, Emmanuel Macron n'était sorti que pour un court bain de foule à Bormes, pour la cérémonie des Débarquement en Provence et un dîner dans une pizzeria.

Lundi marquera sa véritable rentrée politique et diplomatique avec une rencontre avec Vladimir Poutine à Brégançon, cruciale avant le G7 du week-end prochain. Le président rentrera à Paris mardi, et devrait recevoir dans la semaine le Premier ministre britannique Boris Johnson pour parler du Brexit.

Mercredi, il assistera au conseil des ministres de rentrée, où il devrait exhorter son gouvernement à tenir le cap de ses réformes, dont les deux dossiers phare de l'automne, la loi sur l'extension de la PMA à toutes les femmes et les retraites. vxm-fbe/cbn

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Albinet le 17.08.2019 23:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop ou encore

    La société est perdue aujourd'hui celui-ci demande une réconciliation.... mais tous ces hommes politiques n'ont aucun respect du monde, au pouvoir ils se prennent pour des Rois ...Ils font leurs emplettes sur le dos du contribuable... et j'en passe malheureusement cela arrive chez nous et une vie de plus en plus cher ! Nous devrions ouvrir nos yeux afin que cela ne se reproduise plus !

  • Salgueul le 17.08.2019 23:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Macron ou Micron

    Quelle rigolade ce Macron... il me fait presque chialer quand il fait ses discours comme en Provence... l'oeil humide et le regard au loin ... Il foutra la France par terre sans s'en rendre compte.

  • Mr Rothschild le 18.08.2019 01:07 Report dénoncer ce commentaire

    L'arrogance à la française

    Macron est le plus grand hypocrite de la politique française.

Les derniers commentaires

  • Mj le 19.08.2019 18:39 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi?

    En quoi un message d'un président à son peuple interesse le lectorat Suisse? Je ne comprends pas le besoin de commenter le moindre fait et geste de la France. Occupez vous de vos vaches, et ignorez la France, comme le reste du monde ignore la Suisse.

  • Ouèsava le 19.08.2019 08:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pantin, va...

    Cette Liberté et cette Dignité, encadrées par 15'000 délits définis dans les lois... Le jour où les habitants de la France regarderont la vérité en face, analyseront les mensonges que leurs dirigeants leur servent depuis tant de siècles, cela risque de faire du bruit. C'est pour cela sans doute que le Ministère de l'Education Nationale fait tout son possible pour que cela n'arrive jamais en abrutissant au maximum les jeunes générations, bien aidé par les chaînes TV nationales. Vive la Fête ! Et l'idiocratie.

  • ancien de montreux le 18.08.2019 21:56 Report dénoncer ce commentaire

    marionnette des 4 banques

    Il est la marionnette des 4 banques. Mais il est joli quand il essaie de verser une larme, c'est tellement sincère de sa part tcho

  • Mazdarta le 18.08.2019 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...la fermer et travailler!!

    Macron devrais appeler son peuple à la fermer et travailler (chez aux pas en CH) pour au mois un demi siècle jusqu'au que les chose s'améliore et nous de notre côté on va prier pour que tous passe bien!

    • Ouèsava le 19.08.2019 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mazdarta

      Vous ne réalisez pas que les Français, les vrais, travaillent souvent au moins autant que les Suisses. C'est une des choses qui m'ont le plus étonné lorsque je m'y suis installé : Ils bossent, et ils ne peuvent pas faire autrement. Ils sont mal payés, évidemment, les seuls à tirer leur épingle du jeu sont les politicards, le haut de la hiérarchie administrative et quelques exceptions. Mais le Français Moyen ne passe pas sa vie sur les ronds-points, il travaille tout en slalomant entre les obligations idiotes et les interdictions stupides de son administration.

    • Mazdarta le 19.08.2019 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ouèsava

      J'ai rien contre les bosseurs

  • Brace Forimpact le 18.08.2019 19:14 Report dénoncer ce commentaire

    Pas complotiste. Observateur de complot!

    Il va falloir l'effondrement du système financier mondial pour que le peuple comprenne enfin le complot du nouvel ordre mondial. Malheureusement, ça sera trop tard pour vos retraites.

    • ancien de montreux le 19.08.2019 07:58 Report dénoncer ce commentaire

      phase terminale 2035-2015

      BF, toi au moins t' as tout compris. Je croyais que j'étais le seul. Tu crois que c' est pour quand cette mutation finale du nouvel ordre mondial entre la masse humaine et l' élite mondiale? 2035-2050