Sommet

29 avril 2019 07:26; Act: 29.04.2019 07:26 Print

Macron et Merkel au chevet des Balkans

Plus de vingt ans après la guerre entre la Serbie et le Kosovo, Emmanuel Macron et Angela Merkel veulent relancer le dialogue entre les deux pays.

storybild

Initiative franco-allemande pour des pourparlers de paix en vue d'un rapprochement Serbie-Kosovo. (Photo: AFP)

Une faute?

Emmanuel Macron et Angela Merkel tentent lundi à Berlin lors d'un sommet des Balkans de relancer le dialogue entre la Serbie et le Kosovo. Les relations entre les deux pays sont au plus mal, 20 ans après leur conflit guerrier.

«Nous voulons apporter l'expérience historique de la réconciliation et de la coopération active entre l'Allemagne et la France. C'est pertinent au regard du contexte historique des Balkans», a indiqué la présidence française avant les entretiens prévus lundi pendant quatre heures à partir de la fin d'après-midi.

Compte tenu des contentieux entre Belgrade et Pristina, Berlin reste prudent sur les objectifs. Le gouvernement allemand parle d'un «échange de vue» visant à promouvoir la «stabilité de la région et en particulier de trouver un moyen pour relancer le dialogue entre la Serbie et le Kosovo».

Il y a deux décennies, une guerre avait fait perdre à Belgrade le contrôle du territoire kosovar. Mais la Serbie considère toujours le Kosovo comme une de ses provinces.

Paris et Berlin ont aussi convié à ces discussions des dirigeants d'autres pays des Balkans: Monténégro, Albanie, Macédoine du Nord, Croatie, Slovénie ou Bosnie-Herzégovine.

L'initiative franco-allemande s'ajoute à des pourparlers, sous l'égide de l'Union européenne, en vue d'un rapprochement Serbie-Kosovo. Ceux-ci sont au point mort depuis des mois.

(nxp/ats)