Espagne

14 décembre 2014 17:37; Act: 14.12.2014 22:07 Print

Manif en haute-mer contre Repsol aux Canaries

Les opposants à la prospection pétrolière au large de l'archipel espagnol ont de nouveau protesté en haute mer samedi contre les forages de la compagnie.

storybild

Les manifestants n'ont pas hésité à se mouiller pour faire passer leur message. (Photo: AFP/Desiree Martin)

Sur ce sujet
Une faute?

Une dizaine d'embarcations se sont retrouvées à la mi-journée à 22 miles marins de l'île de Lanzarote dans l'océan Atlantique (à la latitude du sud du Maroc) pour protester contre les activités de Repsol. Le leader pétrolier espagnol a été autorisé par le gouvernement de Madrid à rechercher du pétrole dans la zone.

Les bateaux, dont celui du gouvernement local des Canaries, se sont approchés de la zone de prospection, après avoir quitté les îles de Lanzarote et Fuerteventura. Des manifestants ont déployé des drapeaux proclamant «No Repsol». D'autres ont plongé dans l'eau glacée.

Le Rowan Rennaissance, le bateau procédant aux recherche pour Repsol, se trouve dans une zone d'exclusion maritime décrétée par les autorités.

Forages jusqu'à 2,3 km

La compagnie, qui a démarré les recherches le 18 novembre, a déjà foré jusqu'à une profondeur de 2,3 km, selon Francisco Cedres, un des représentants de la coalition d'associations Save Canarias, opposée à ces prospections.

Les opposants dénoncent des prospections dangereuses pour la flore et la faune, en particulier pour les cétacés. Pour eux, la recherche d'hydrocarbures pourrait aussi être dangereuse en termes sismiques et menacer le tourisme, la principale activité des îles, notamment parce qu'elle pose le risque d'une marée noire similaire à celle entraînée par BP dans le Golfe du Mexique en 2010.

De son côté le gouvernement espagnol avance des arguments économiques, estimant que la découverte d'or noir pourrait créer des milliers d'emplois alors que le taux de chômage atteint sur place 30%, et réduire la dépendance énergétique du pays qui importe 80% de son énergie.

(ats)