Catalogne

10 janvier 2016 22:07; Act: 11.01.2016 07:31 Print

Mariano Rajoy se battra pour l'unité espagnole

A la suite de l'accord entre indépendantistes catalans pour investir un président régional, Mariano Rajoy a prévenu qu'il ne tolérerait aucun acte mettant en danger le pays.

storybild

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy. (Photo: AFP/ARCHIVES)

Sur ce sujet
Une faute?

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a prévenu dimanche soir qu'il ne tolérerait aucun acte mettant en danger l'unité de l'Espagne. Il s'est exprimé quelques minutes avant l'investiture d'un président de Catalogne qui sera chargé d'organiser la sécession.

«Le gouvernement ne laissera pas passer un seul acte qui suppose de porter atteinte à l'unité et à la souveraineté de l'Espagne», a déclaré Mariano Rajoy lors d'une allocution solennelle à Madrid retransmise en direct, avant le vote d'investiture au parlement catalan, à Barcelone.

Le chef du gouvernement conservateur sortant a pris la parole alors que le sommet de l'Etat en Espagne pourrait être fragilisé par la situation d'incertitude générée par les élections législatives du 20 décembre. Le Parti populaire de Mariano Rajoy (droite) a remporté le scrutin avec seulement 28% des suffrages, rendant très difficile la constitution d'un gouvernement sans le soutien d'autres partis, qui pour l'instant s'y refusent.

Mariano Rajoy a précisé qu'il s'était mis en contact avec le leader du Parti socialiste (PSOE) Pedro Sanchez et le chef de Ciudadanos (centre droit) Albert Rivera dimanche, après avoir appris que les indépendantistes catalans étaient parvenus à un accord pour investir un président.

Son parti propose d'ailleurs une grande alliance à ces deux partis pour former un gouvernement centré sur la défense de l'unité de l'Espagne. «Les Espagnols peuvent être tranquilles», a déclaré Mariano Rajoy après avoir assuré qu'il ne manquera «ni de force, ni de détermination pour continuer à défendre l'unité de l'Espagne».

(nxp/ats)