Grande Bretagne

23 janvier 2019 20:09; Act: 24.01.2019 08:13 Print

Marion Maréchal huée à Oxford lors d'un discours

L'ancienne députée française d'extrême droite a comparé les gilets jaunes français aux militants britanniques pro-Brexit dans son discours à Oxford.

Sur ce sujet
Une faute?

«Les gilets jaunes sont très similaires à vos Brexiters», a lancé Marion Maréchal devant la salle de 500 places, comble, d'Oxford Union, un club de débats de la prestigieuse université. «Nous sommes au milieu d'un mouvement populiste», a-t-elle ajouté, et «derrière le mot populiste, il y a le mot peuple. Des gens qui ont été abandonnés, des gens qui ne sont pas représentés».

Dans son discours d'une vingtaine de minutes, en anglais, l'ancienne élue du Vaucluse (sud de la France) a appelé à la formation d'une «nouvelle élite», qui se «reconnectera avec le peuple».

Devenue directrice d'une école de sciences politiques à Lyon, Marion Maréchal, 29 ans, a ensuite répondu, en français, pendant environ une heure à des questions, un étudiant lui demandant si la France devrait quitter l'Union européenne.

«Ce débat n'est pas sur la table en France», a répondu Mme Maréchal. «Je crois que la France a le pouvoir de construire un nouveau leadership au sein de l'Union européenne», a-t-elle ajouté, avec pour objectif notamment que «l'UE se cantonne à être une simple organisation territoriale». «Si, dans les années à venir, la subsidiarité et la souveraineté des Etats nations continuent à être bafouées, la question de l'intérêt de rester dans cette construction fédéraliste se posera très sérieusement», a-t-elle aussi déclaré.



Elle a lancé une pique au président français Emmanuel Macron qui «ne fait rien sans en référer à l'Allemagne». «Je ne suis pas très optimiste quant à la capacité d'Emmanuel Macron à vouloir un Brexit constructif eu égard à la position aujourd'hui de l'Allemagne sur le sujet».

Manifestation

La présence à Oxford de la petite-fille du cofondateur du Front national, devenu Rassemblement national, Jean-Marie Le Pen, a provoqué une manifestation.

«Dites-le fort, dites-le clairement, Le Pen n'est pas la bienvenue ici», ont scandé la centaine de manifestants, lançant des «Honte à vous !» aux étudiants qui allaient écouter Mme Maréchal.


«Oxford Union a l'habitude d'inviter des fascistes, des politiciens de l'ultra-droite et à chaque fois qu'ils viennent et s'expriment, on leur donne de la crédibilité», a regretté auprès de l'AFP l'un des manifestants, Giles Ungpakorn, 65 ans, membre de l'association antiraciste Stand up to Racism.

«A une époque où l'extrême droite est en hausse en Europe, y compris au Royaume-Uni, je trouve que c'est totalement inacceptable» (d'inviter Marion Maréchal), a déclaré à l'AFP Rabyah Khan, la présidente du Parti travailliste d'Oxford. Elle a également jugé «très préoccupant» le fait que le club de débats invite régulièrement des figures de l'extrême droite.

Débattre de manière constructive

En février 2015, plusieurs centaines de personnes avaient manifesté contre la présence de la tante de Marion Maréchal, Marine Le Pen, l'actuelle cheffe du Rassemblement national.

En novembre dernier, c'est la participation de l'ex-conseiller de Donald Trump à la Maison Blanche, Steve Bannon, qui avait déclenché des protestations.

Le président d'Oxford Union avait invité «les manifestants qui sont membres à assister à l'échange et à profiter de cette occasion pour débattre de ses idées d'une manière pacifique et constructive», dans une déclaration transmise à l'AFP.

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • godangel le 23.01.2019 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    leçon de démocratie

    chacun est libre de s exprimer et chacun peu ou pas choisir d écouter...

  • DATA le 23.01.2019 20:51 Report dénoncer ce commentaire

    Honte à qui ?

    La honte est à ceux qui refusent tout dialogue et jettent l'anathème en étant sur d'être du bon coté sans doutes et sans réflexions. C'est ceux qui se présentent comme étant du parti du "bien" qui me font peur, des gens obtus sans possibilité de discussions. On leur a dits comment penser et ils n'ont pas les compétences pour la moindre remise en cause. Heureusement que certaines Universités maintiennent les possibilité de débat d'idée.

  • philensuisse le 23.01.2019 20:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive Marion

    C est juste des aigris et des frustrés car ils n'ont pas gagné et les anglais intelligents ont gagné la sortie de l'Europe, j'espère que May ira au bout et qu il n'y aura pas un second vote, d'ailleurs c'est bizarre quand ça ne va pas dans le sens des riches et des bien pensant il faudrait revoter mais quand ça va dans le sens du vote du peuple il faudrait revoter en ayant bien fait peur aux peuple pour qu ils changent sont voté.... C est incroyable comment le peuple est manipulé

Les derniers commentaires

  • Mouton noir le 24.01.2019 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    Mots raires

    Ils sont tous droit rassembler nos chers huddésseheines. Tous le reste, c'est la gauche. C'est l'ouverture d'esprit garanti dans nos écoles grace à leur représentant à berne.

  • Claude52 le 24.01.2019 11:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Amour partagé

    Nostalgiques des haines et des divisions les partis d'extrême droite sont de retour,une honte pour l'humanité toute entière,des dizaines d'années ont passés,des dizaines de millions de morts pour rien.Triste monde d'hypocrites se disant croyants devant l'église mais haïssant son prochain.

  • Franzy le 24.01.2019 11:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un parti pour les désespérés

    L'extrême droite Française représentée par la famille Le Pen. Dans le népotisme difficile de faire mieux. Depuis que je suis né, ils sont présents et en 60 ans rien n'en est sorti, comment les gens peuvent être aussi stupide et encore soutenir cette famille à la ramasse. Guerre de clan, déchirure familiale, et lorsqu'ils ont l'occasion de s'illustrer, c'est la catastrophe. Le grand-père grillé 75 ans, la fille de même à 50 ans et la nièce suit la famille à 25 ans. Elle s'affiche à l'étranger au côté d'un certain Trump ou donne des conférences dans des endroits qui lui sont hostiles. le seul endoit où ils siègent, c'est au parlement européen endroit qu'ils vocifèrent et qui les fait vivre. Pathétique, heureusement le ridicule ne tue pas, car il y a longtemps que les Le Pen ce seraient éteints, bon il vont continuer à nous faire rire.

  • Capitaine Sulu le 23.01.2019 23:41 Report dénoncer ce commentaire

    Je me dis que...

    si Marion-Maréchal est considéré comme une "extrême-droite"... quid de M.Macron? En comparaison de Marion-Maréchal il est le nouvel Hitler!

    • Jean Valjean le 24.01.2019 01:27 Report dénoncer ce commentaire

      @Zulu

      Et toi le nouveau Gaston Labaffe !

  • Patick Rosselet le 23.01.2019 23:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le totalitarisme de la gauche

    Comme toujours, la gauche totalitaire, qui veut empêcher la liberté d'expression et museler ses adversaires. Évidemment, elle n'a pas d'arguments pour défendre ses positiona

    • Franzy le 24.01.2019 00:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Patick Rosselet

      il a suffit d'un seul débat TV pour que l'extrême droite se musele toute seule. Et côté des arguments, cela n'a pas été très glorieux.