Nombre de restaurant

08 mars 2011 06:55; Act: 08.03.2011 18:44 Print

McDonald's détrôné par Subway

McDonald's a été détrôné en 2010 par la chaîne Subway, spécialisée dans les sandwiches en termes de nombre de restaurants.

storybild

En 2010, McDonald's a été dépassé par Subway en nombre de restaurants dans le monde (Photo: AFP)

Une faute?

Une chaîne de restauration rapide américaine en chasse une autre à la place de numéro un mondial. Subway avait au 1er janvier 33.749 restaurants dans le monde, a indiqué à l'AFP lundi un porte-parole de la chaîne, Les Winograd. Selon son rapport annuel publié en février, «McDo» en avait à la même date 32.737.

«Nous les avons dépassés à un certain moment en 2010. Il y a un an, nous étions légèrement derrière», a indiqué le porte-parole de Subway.

McDonald's, groupe né en 1955 dans la banlieue de Chicago, paraissait hors d'atteinte depuis sa croissance exponentielle des années 1960.

En 1965, au moment où le groupe faisait une entrée retentissante à la Bourse de New York, Subway était créé à Bridgeport dans le Connecticut (nord-est des Etats-Unis) par un jeune homme de 17 ans qui cherchait à financer ses études de médecine.

Fred DeLuca est aujourd'hui le 221e Américain le plus riche, selon le magazine Forbes, avec une fortune estimée à 1,8 milliard de dollars.

Sandwiches de 15 cm ou 30 cm

La chaîne a fondé son succès sur ses sandwiches de «15 cm» et «30 cm» (le «six pouces» et le «un pied» en anglais), que le client compose en choisissant un pain, des crudités, et éventuellement une viande et divers assaisonnements et sauces.

En comparaison, deux autres enseignes emblématiques aux Etats-Unis, le numéro un du café Starbucks et le numéro deux du hamburger Burger King ont respectivement quelque 17.000 et 12.000 restaurants.

En termes de chiffre d'affaires, McDonald's a encore une avance considérable: les 15,2 milliards de dollars de Subway en 2010 font pâle figure par rapport à ses 24,1 milliards. Un point de vente McDonald's rapporte donc près de 60% de plus qu'un point de vente Subway.

McDo reste présent dans plus de pays

McDo est en outre présent dans 117 pays, contre seulement 95 pour Subway.

Le bénéfice net de 4,9 milliards de dollars de McDo ne peut toutefois pas être comparé avec celui de Subway, qui n'est pas rendu public.

La maison mère de Subway, Doctor's Associates, n'est en effet pas cotée en Bourse et n'a pas l'intention de l'être. «C'est notre choix, et la raison en est que cela nous permet de nous concentrer sur le produit, la qualité, les restaurants, et non pas sur les choses qui vont avec une société cotée, comme les communiqués financiers», a indiqué M. Winograd.

Interrogé pour savoir s'il comptait regagner sa place de numéro un, McDonald's a laissé entendre que non. «Nous restons concentrés sur l'idée d'écouter et de servir nos clients, et ce qui compte pour nous est de devenir meilleurs, et non plus gros», a indiqué une porte-parole, Heidi Barker.

Subway progresse chez les consommateurs urbains

Subway progresse là où McDonald's souffre: chez les consommateurs urbains qui tiennent à leur ligne. Dans le centre des plus grandes villes américaines, l'enseigne verte et jaune de Subway est plus visible que la célèbre arche jaune de McDo.

En 2000, la chaîne de sandwiches avait engagé, pour une campagne publicitaire, Jared Fogle, un étudiant américain de 22 ans qui allait devenir célèbre dans son pays pour avoir perdu 111 kg en ne mangeant que chez Subway, midi et soir.

A l'inverse, en 2003, le cinéaste Morgan Spurlock tentait de ne manger que les menus XL de McDo pendant un mois. Son documentaire «Super Size Me», sorti l'année suivante, montrait sa déchéance physique.

«Il est certain que notre menu nous aide à gagner des clients, en particulier à l'international, parce qu'il est attirant pour un large éventail de gens», a affirmé le porte-parole de Subway.

En Suisse, la chaîne compte six établissements, tous situés outre-Sarine. «La demande est grande, y compris en Suisse romande, confirme-t-on chez Subway Suisse. Les candidats sont les bienvenus. Mais il est difficile de trouver un lieu bien situé qui assure une rentabilité suffisante.»

(afp)