Belgique

29 juillet 2014 21:29; Act: 29.07.2014 21:39 Print

Mehdi Nemmouche refuse d'avouer

Le tueur présumé de quatre personnes du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, a été remis mardi à la Belgique. Immédiatement interrogé, il a refusé de passer aux aveux.

Voir le diaporama en grand »
23.01 La police fédérale belge a diffusé vendredi une vidéo, où l'on aperçoit un complice présumé de Mehdi Nemmouche. 14.01 Les enquêteurs belges s'interrogent sur un séjour à Marseille (sud de la France), un mois avant la tuerie au musée juif de Bruxelles, du tireur présumé Medhi Nemmouche. 12.12 Un Français de 27 ans a été placé vendredi en détention dans l'enquête sur le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche. 09.12 Trois hommes et deux femmes ont été interpellés mardi à Marseille dans le sud de la France, dans le cadre de l'enquête française sur le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche. 08.09 Le ministre français de l'Intérieur a démenti lundi les «fausses informations» du journal Libération faisant état d'un projet d'attentat de Medhi Nemmouche en France. 04.08 Le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, inculpé en Belgique pour «assassinats dans un contexte terroriste», restera «maintenu en détention préventive pendant un mois», selon le parquet fédéral belge. 29.07 Le tueur présumé de quatre personnes du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, a été remis mardi à la Belgique. Immédiatement interrogé, il a refusé de passer aux aveux. Le suspect doit être incarcéré à la prison de Mons, a-t-on appris mardi soir de source policière. 29.07 La France a livré mardi à la Belgique le tueur présumé du musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche. 30.06 Mehdi Nemmouche, soupçonné d'avoir tué quatre personnes au Musée juif de Bruxelles, s'est pourvu en cassation contre la décision de la justice française de le remettre à la Belgique. 04.06 Le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, a refusé mercredi d'être remis à la Belgique qui a délivré un mandat d'arrêt européen à son encontre. 04.06 Mehdi Nemmouche, soupçonné d'être le tireur du Musée juif de Bruxelles, se verra notifier mercredi en début d'après-midi le mandat d'arrêt européen délivré à son encontre par la Belgique, sa garde à vue étant terminée, a annoncé son avocat. 03.06 La garde à vue du Français soupçonné d'être l'auteur de la fusillade du Musée juif de Bruxelles qui a fait trois morts le 24 mai dernier, a été prolongée mardi de 24 heures. Une cérémonie en hommage aux victimes a également eu lieu lundi soir. 02.06.2014 Mehdi Nemmouche, le suspect âgé de 29 ans, arrêté vendredi à Marseille, «était extrêmement dangereux» et «il est probable qu'il aurait continué à agir», a jugé lundi matin le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. 28.05 Dans un appel à témoins, la police belge a publié des images retravaillées du tireur qui a tué trois personnes au Musée juif de Bruxelles, vendredi dernier. 27.05 Emmanuel et Myriam Riva, le couple tué à Bruxelles dans la fusillade, travaillaient pour le Mossad, affirment Le Soir et le journaliste Richard Silverstein. 26.05 «Le juge, qui avait au départ été saisi pour assassinats (...) a maintenant été saisi de façon complémentaire d'assassinats terroristes», a déclaré au cours d'un point de presse la porte-parole du parquet fédéral, Wenke Roggen. 26.05 La justice belge a qualifié lundi d'acte «terroriste» la tuerie commise samedi au Musée Juif de Bruxelles, qui a fait quatre morts, dont un couple d'Israéliens. 25.05.14 La police fédérale belge a publié dimanche sur son site internet deux photos et trois vidéos sur lesquelles apparaît l'auteur de la fusillade qui a fait quatre morts samedi au Musée juif de Belgique, à Bruxelles. 25.05 Le réceptionniste du Musée juif de Belgique, à Bruxelles, grièvement blessé dans la fusillade de samedi, a succombé à ses blessures. 24.05 Trois personnes ont été tuées et une grièvement blessée lors d'une fusillade samedi au Musée juif de Belgique, dans le centre de Bruxelles, ont indiqué les pompiers. Un homme, arrivé en voiture, serait rentré dans le musée avant d'ouvrir le feu, puis de prendre la fuite. Des passants ont pu relever le numéro d'immatriculation, a indiqué l'agence de presse Belga, sans citer de source. Un témoin, Alain Sobotik, a déclaré avoir vu «deux corps» dans le hall d'entrée du musée. «Il y avait une jeune femme, avec du sang sur la tête. Elle tenait encore un dépliant dans les mains, on aurait dit une touriste», a déclaré ce témoin, joint par téléphone. A l'étranger, le pape François a exprimé son «profond chagrin» à l'occasion de sa visite en Israël, où la classe politique a vivement réagi. On le voit ici avec le président Shimon Peres. Une personne a été identifiée et interceptée à la suite de la fusillade qui a fait trois morts samedi après-midi au Musée juif de Belgique, a annoncé le Parquet de Bruxelles. Une autre personne a pris la fuite à pied et la police est actuellement à sa recherche.

Sur ce sujet
Une faute?

L'auteur présumé de l'attentat au musée juif de Belgique, Mehdi Nemmouche, a été auditionné mardi après-midi pendant près de 3h30 par les enquêteurs. L'audition s'est terminée vers 18h30. Le suspect doit être incarcéré à la prison de Mons, a-t-on appris mardi soir de source policière. Mehdi Nemmouche a refusé de répondre aux questions des enquêteurs, selon ses avocats. Ces derniers ont par ailleurs accusé certains policiers en charge de l'enquête «d'organiser systématiquement des fuites vers la presse». Ces fuites seraient, selon eux, à l'origine du mutisme de Nemmouche durant ses auditions.

«Depuis le début de l'enquête, le parquet est certain que des policiers en charge du dossier organisent systématiquement des fuites vers la presse. Or Mehdi Nemmouche a droit à une justice sereine et n'a aucune envie que ses déclarations se retrouvent le lendemain dans la presse de caniveau», a indiqué Sébastien Courtoy, l'un des avocats de Mehdi Nemmouche. «Ces fuites sont la raison pour laquelle Mehdi Nemmouche refuse de répondre aux questions lors des auditions. Nous voulons que les enquêteurs qui violent la loi et qui sont responsables du sabordage de leur propre enquête soient écartés du dossier. Tant que ce ne sera pas le cas, mon client restera sur ses positions», a-t-il conclu, selon des propos rapportés par l'agence Belga.

La remise à la Belgique de Mehdi Nemmouche a été annoncée à l'AFP par une porte-parole de la police fédérale belge, Tine Hollevoet. Arrêté à Marseille, dans le sud de la France le 30 mai et écroué depuis début juin à la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy, en région parisienne, ce Français d'origine algérienne de 29 ans est soupçonné de quatre assassinats commis le 24 mai au nom du jihad dans le Musée juif de Bruxelles. Réclamé par les autorités belges, il a été transféré mardi matin par convoi spécial, sous escorte de la gendarmerie française, selon les médias belges.